dimanche, juillet 21, 2024

Un chauffeur abandonne son patron et sa maitresse (qui ne savent pas conduire) sur un pont et jette les clés dans le fleuve. Voici ce qui s’est passé

Photo d’illustration. Selon les faits rapportés par notre confrère de CT, un chauffeur a abandonné son patron et sa ‘petite’ en pleine nuit sur le pont de la DIBAMBA (sortie Est de Douala).

Boniface W, 59 ans, transitaire, et une jeune dame dont l’identité n’a pas été révélée, se sont retrouvés en plein milieu de la DIBAMBA, abandonnés par leur chauffeur qui répond au nom d’Antoine M. D’après les informations recueillis par notre confrère, le véhicule rentrait de Kribi ou le transitaire (Boniface), qui ne sait pas conduire était allé pour affaire au port et avait fait une escale à Edéa pour passer du bon temps avec sa ‘petite’.

Le chauffeur (Antoine), qui devait percevoir 10.000 FCFA / jour, ne va rien recevoir de son patron durant son séjour à Kribi. Ce dernier promet quand même régler le chauffeur une fois de retour sur Douala. Mais le problème se pose lorsque, pendant l’escale à Edéa, le patron d’Antoine va se rendre avec sa maitresse dans un restaurant oubliant que le chauffeur a aussi besoin de se recharger.

Ne pouvant plus supporter la famine, Antoine ira voir son patron qui va lui passer un savon. Il retourne alors dans la voiture et fini par s’endormir. C’est vers minuit que son employeur refait surface, toujours accompagné de sa ‘belle’ et va brusquement le réveiller. Antoine reprend la route et son patron recommence à le blâmer.

Boniface va alors lancer cette phrase à Antoine : « fils de sauvage ». A ce moment, le chauffeur va se souvenir de son père décédé il y’a deux ans, va attendre que ses deux passagers s’endorment et arrivée sur le pont de la DIBAMBA, va se garer, descendre de la voiture et jeter les clés dans le fleuve.

Quand Boniface et sa go se réveillent, il fait nuit noire. C’est donc un parent de Boniface joint au téléphone par ce dernier qui va saisir la gendarmerie. Antoine quant à lui a tout raconté à la femme de Boniface.

source: culturebene.com

ARTICLES SIMILAIRES

Articles Récents

Commentaires récents

error: Le contenu est protégé !!