dimanche, juillet 21, 2024

Ghana : La police enquête sur le mariage entre un prêtre traditionnel de 63 ans et une fillette de 12 ans

L’affaire du mariage entre un prêtre traditionnel de 63 ans et une fillette de 12 ans a suscité une vive indignation au Ghana, conduisant la police à ouvrir une enquête.

La cérémonie de mariage coutumier s’est déroulée à Nungua, près de la capitale Accra, malgré le fait que l’âge minimum légal pour se marier au Ghana soit de 18 ans.

La police ghanéenne a rapidement identifié et localisé la jeune fille, ainsi que sa mère, et les a placées sous sa protection. La police ghanéenne a déclaré mardi, sur X, que la jeune fille avait été identifiée et localisée, et qu’elle et sa mère étaient « actuellement sous la protection de la police ».

Les autorités travaillent en collaboration avec le ministère du Genre, de l’Enfance et de la Protection sociale ainsi que le ministère de la Protection sociale pour assurer le soutien nécessaire à la jeune fille pendant que l’enquête est en cours. « La police ghanéenne travaille avec le ministère du Genre, de l’Enfance et de la Protection sociale et le ministère de la Protection sociale pour lui apporter le soutien nécessaire pendant que l’affaire est en cours d’investigation », poursuit le communiqué.

Le conseil traditionnel de Nungua a affirmé que le mariage était conforme aux coutumes locales et a assuré que l’éducation de la jeune fille ne serait pas affectée. Cependant, la diffusion virale des vidéos de la cérémonie sur les réseaux sociaux a suscité un tollé public, de nombreuses personnes exigeant que les autorités agissent pour sauver la jeune fille de cette situation.

Retrouvez encore plus de détails sur leparisien.fr

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles Récents

Commentaires récents

error: Le contenu est protégé !!