Voici 14 aliments cancérigènes que vous ne devriez plus jamais mettre dans votre bouche

Les scientifiques estiment maintenant que 60 à 70 % des cancers sont évitables grâce à des informations actuellement disponibles et de simples changements dans le régime alimentaire et le mode de vie. »

Avec cette déclaration encourageante à l’esprit, cet article porte sur les changements que vous pouvez faire dans votre alimentation jour après jour qui vont non seulement améliorer votre santé mais aussi vous aider à éviter les toxines qui peuvent augmenter votre risque de cancer.

Boîtes et canettes métalliques avec revêtement en BPA– Ce produit que l’on trouve dans les plastiques durs et les résines est utilisé comme revêtement à l’intérieur des canettes métalliques et boites de conserves. Les études de laboratoire sur des cellules et sur des animaux ont lié le BPA au cancer, à l’infertilité, au diabète et à l’obésité. Si la mention « sans BPA » ne figure pas sur l’étiquette de votre produit, il y a de grands risques qu’il contienne du bisphenol-A (BPA), mais si la mention « sans BPA » est indiquée, il contient surement du BPS, qui tend à le remplacer depuis les recherches sur le BPA, mais qui n’est aussi dangereux et n’a pas été testé pour son innocuité. Le BPA se trouve aussi dans de très nombreux objets en plastique (y compris les tickets de caisse) et composites dentaires.

Aliments fumés et salaison– Les nitrates et les nitrites agissent comme agents de conservation pour empêcher les aliments de se dégrader, et ils ajoutent aussi des colorants aux viandes. Lorsqu’ils sont chauffés, les nitrites et les nitrates se transforment en sous-produits appelés composés N-nitroso, tels que les nitrosamines et nitrosamides. Les composés N-nitroso sont associés à un risque accru de cancer.

Poisson d’élevage– Selon Food and Water Watch (Agence de surveillance de la nourriture et de l’eau), les poissons d’élevage contiennent des niveaux plus élevés de polluants chimiques que les poissons sauvages, y compris les PCB, un carcinogène connu. En raison de la surpopulation dans les fermes piscicoles, les poissons sont plus sensibles à la maladie, et l’utilisation des antibiotiques augmente. Ils sont également plus sensibles aux poux de mer, ce qui signifie qu’ils sont également traités avec des pesticides.

OGM– Malheureusement, les OGM (organismes génétiquement modifiés) ont infiltré notre approvisionnement alimentaire à un rythme alarmant. Les aliments contenant des OGM doivent être évités. Recherchez les étiquettes indiquant « sans OGM » sur les emballages. Pour en savoir plus sur les OGM et les risques pour la santé : https://www.infogm.org/-OGM-et-sante-

Viande grillée– Les hydrocarbures aromatiques polycycliques ou HAP, sont produits par certains types de combustion, comme celle du charbon ou du bois. Un problème supplémentaire survient lorsque la graisse de la viande coule sur le feu, créant une flamme et de la fumée, ce qui permet aux HAP de se déposer sur la nourriture que vous cuisinez, et augmente votre risque d’exposition cancérigène.

Précédent1 sur 3
Cliquez sur le bouton suivant ← → pour lire la suite...