La ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, Bakayoko-Ly Ramata, s’est rendue, ce lundi 30 septembre 2019, au CHU de Cocody pour apporter sa compassion et son soutien à la famille de M. Boassa Thierry dont la fillette de 3 ans a été victime d’un viol.

La ministre a d’abord échangé avec les administrateurs du Centre hospitalier en charge du dossier. Ces derniers lui ont donné des nouvelles peu reluisantes de la petite, avant de s’entretenir avec M. Boassa Thierry et Konan Adjoua, parents de la victime encore en soins intensifs.

 » C’est un acte ignoble sur un enfant. Les enfants, ce sont nos trésors. C’est eux qui font la Côte d’Ivoire de demain, et nous ne pouvons pas accepter les actes de violences sur nos enfants.(…) Tout sera mis en oeuvre pour retrouver les criminels », a déclaré la ministre Bakayoko-Ly Ramata.

L’annonce du décès de la victime étant tombée peu de temps après l’arrivée de sa délégation, la ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant s’est aussitôt saisie de l’affaire en ajoutant que ses services assurent la prise en charge psychologique des parents et les obsèques de la fillette.

A.B.D

source: news.abidjan.net