Une moto volante. Baptisée Hovebike Scorpion-3, cette moto drone 100 % électrique, à quatre hélices, peut accueillir un pilote ou être téléguidée à distance. Elle peut transporter 300 kg d’équipement, se déplacer à 70 km/h, le tout à 5 mètres de hauteur. De quoi se jouer des embouteillages pour pouvoir intervenir rapidement sur des situations d’urgence.

L’appareil a été conçu par une société russe nommée Hoversurf. Ce n’est pour l’instant qu’un prototype, présenté à grand renfort de communications et de démonstrations lors de son Salon des nouvelles technologies, le Gitex, début octobre, mais il pourrait équiper les forces de l’ordre à l’avenir.

Sécurité aléatoire

Reste quand même à régler pas mal de petits « soucis ». Son autonomie d’abord : à peine 25 minutes. Il faut ensuite rentrer au garage pour recharger la batterie.

Et puis la sécurité. Les rotors sont très proches du pilote. À 5 mètres du sol, une défaillance ou une erreur de sa part serait aussi très dangereuse pour le public qu’il survole.

Utiliser des motos volantes comme les Stormtroopers dans Stars Wars, ce n’est pas encore forcément pour demain…

Laisser un commentaire