Vidéos: «Mes lèvres, je les veux encore plus grosses». Pas encore satisfaite du résultat.

Une étudiante de 22 ans enchaîne les injections pour gonfler ses lèvres. Elles ont déjà atteint quatre fois leur volume normal, mais la jeune femme ne compte pas s’arrêter là.

Andrea Emilova Ivanova a déjà dépensé tellement d’argent pour obtenir la bouche de ses rêves qu’elle a cessé de compter. Mardi dernier, la Bulgare de 22 ans a subi sa vingtième injection, et elle ne compte pas s’arrêter en si «bon» chemin. «Certains médecins disent que ça suffit, mais je les veux encore plus grosses. Mon docteur est d’accord de me faire d’autres injections mais il m’a dit que j’allais devoir attendre au moins deux mois», explique l’étudiante en philosophie au «Daily Mail».

Voir cette publication sur Instagram

💖💖😎😎

Une publication partagée par Andrea Ivanova (@andrea.andrea345) le

La jeune femme a commencé sa transformation en 2018, et chaque séance lui coûte environ 160 francs. La dernière en date ne s’est pas faite sans douleur: «C’était difficile de manger après l’injection, et ça devient encore plus dur deux ou trois jours après», confie-t-elle. Aujourd’hui, les lèvres d’Andrea sont quatre fois plus grosses que leur taille normale. «Je ne sais pas si j’ai la bouche la plus volumineuse du monde, mais c’est l’une des plus grandes je pense», se félicite la Bulgare.

Voir cette publication sur Instagram

💖💜💙

Une publication partagée par Andrea Ivanova (@andrea.andrea345) le

Sur les réseaux sociaux, les avis sont partagés quant à l’apparence d’Andrea. «Je reçois des réactions négatives et positives. Mais les femmes écrivent la plupart des commentaires négatifs», explique-t-elle. Qu’à cela ne tienne, Andrea se fiche de l’avis des autres. «Je suis ouverte d’esprit et je pense que les gens devraient être libres de choisir», estime la jeune femme, qui se défend d’être accro aux injections.

READ  Avoir des rapports dans le noir produit des enfants bêtes selon une prophétesse nigériane

source: 20min.ch