VIDÉOS: « M. Akuku » originaire du Kenya, âgé de 91 ans, 130 épouses, 300 enfants et 85 divorces

Si cet homme était un phénomène, c’était aussi en raison de son grand âge, dans ce pays où l’espérance de vie ne dépasse pas 54 ans. Il était devenu une légende. Sa réputation dépassait les frontières du Kenya. S’il avait existé une médaille d’or de la polygamie, il l’aurait à coup sûr remportée.

Akuku est mort le 3 octobre, à l’âge de 94 ans, après avoir été marié 130 fois et avoir engendré quelque 300 enfants. Si cet homme était un phénomène, c’était aussi en raison de son grand âge, dans ce pays où l’espérance de vie ne dépasse pas 54 ans. Plus d’une trentaine de ses épouses et 55 de ses enfants l’ont d’ailleurs précédé dans la tombe.

C’est en 1939 qu’Akuku se marie une première fois dans son village du district de Ndhiwa, à 370 kilomètres à l’ouest de Nairobi, non loin du lac Victoria. Bien vite, son appétit pour les femmes le pousse à prendre une deuxième épouse, puis une troisième et ainsi de suite jusqu’en… 1997. La dernière élue a 18 ans. Au Kenya, pays majoritairement chrétien, la polygamie n’est pas admise par la Constitution, mais elle est tolérée dans le cadre des tribus et des lois coutumières.

Au fur et à mesure qu’il agrandit sa famille, cet homme presque illettré se révèle un homme d’affaires hors pair. Il crée sa propre société de transports en minibus. Puis il achète des terres et du bétail dont il fait du commerce. Peu à peu, il tisse sa toile dans la région et construit un empire.

Divorcé 85 fois

Du mariage de ses filles, il tire profit, car, sur les dots, il ne plaisante pas… Il fait construire une église et deux écoles pour ses enfants, surveillant de près leur éducation. Il connaît le prénom de……Lire la suite sur lemonde.fr