VIDÉOS / Des thermos « amiantés » et qui donnent le sida ? Psychose sur les réseaux sociaux africains

Des comprimés pouvant transmettre des maladies se cacheraient-ils dans les bouteilles isothermes utilisées sur le continent africain ? Celles-ci contiendraient-elles de l’amiante, qui menacerait la santé des consommateurs ? Une psychose sur les réseaux sociaux a poussé des dizaines d’internautes à se filmer en train de briser leur thermos ces dernières semaines. D’où vient cet étrange mouvement de défiance ? Notre rédaction a enquêté pour démêler le vrai du faux.

Ce sont des internautes ivoiriens qui ont alerté notre rédaction à ce sujet cette semaine, en envoyant sur WhatsApp des photos et vidéos de thermos cassés dans lesquels ont été trouvés de petits éléments ronds, blancs ou gris, pouvant en effet ressembler à des médicaments. « On a découvert des comprimés dans plusieurs thermos à Odienné [Côte d’Ivoire], selon quelques indiscrétions ces comprimés seront à l’origine de mystérieuses maladies « , a expliqué l’un d’entre eux.

Côte d’Ivoire, Mali, Kenya… : même vent de panique dans plusieurs pays

Sur Facebook ou YouTube, une simple recherche permet de découvrir des dizaines de vidéos et photos similaires, qui circulent parfois depuis le mois de septembre en Côte d’Ivoire mais aussi au Kenya ou au Cameroun.

Certaines publications en français assurent que ces substances nocives donneraient le sida, le cancer ou encore provoqueraient des accidents cardio-vasculaires… Elles auraient été placées par des « Occidentaux » ou « la Chine » dans les bouteilles isothermes utilisées en Afrique pour en « finir avec l’Afrique ».

« Des comprimés de Sida, diabète, dans les thermos vendus en Afrique noire par la Chine, l’Europe. La Chine est le cheval de Troie des Blancs génocidaires « , peut-on lire en légende de l’une de ces vidéos sur……….lire la suite sur observers.france24.com cliquez-ici