Vidéo: Miss Togo 2022, moquée sur les réseaux sociaux pour son physique, la candidate n°22 s’est exprimée, « ça m’a fait très mal »

Le 11 décembre dernier, Mlle Estelle Jacqueline Adjo Tossou, a remporté le concours de reine de beauté togolaise, Miss Togo 2022. Mais à côté, peut-on oublier Ikpindi Chérifatou, la candidate N° 22 au concours qui a été violemment moquée sur les réseaux sociaux ? En tout cas, elle vient de se rappeler aux bons souvenirs grâce à une sortie pour s’adresser aux jeunes filles. Afrik-plus.com vous fait découvrir…

Si une chose a marqué les Togolais dans la récente saison du concours Miss Togo qui a connu son apothéose le 11 décembre 2021 par le sacre de Mlle Estelle Jacqueline Adjo Tossou, ce sont les affres de la candidate N°22 Ikpindi Chérifato qui fut victime de railleries impitoyables de la part des internautes. On craignait même que le comité d’organisation l’ait éjecté des candidates en lice en raison du scandale. Le toile était en feu !

Toutefois, on ignorait par alchimie, la demoiselle a montré qu’elle était plus forte que ces méchantes agressions et ses détracteurs, en participant à la compétition jusqu’à la fin. Et pour montrer sa courage, apparemment, et nous livrer derrière sa détermination légendaire, elle vient de faire une première apparition depuis sa désillusion à ce prestigieux concours.

« Je ne vais pas dire que les critiques sur les réseaux sociaux ne m’ont pas touchée, ça m’a touchée, ça m’a fait très mal. Mais, à partir de ça, j’ai beaucoup appris, je suis devenue une femme forte et j’ai été formée par les réseaux sociaux. », a-t-elle laissé entendre dans la vidéo, en compagnie d’une dame, revenant sur le lynchage médiatique dont elle a été victime.

Elle a profité de l’occasion pour sensibiliser ses sœurs, jeunes filles comme elle à ne jamais abandonner suite aux injures. « Maintenant, je vais profiter de l’occasion pour sensibiliser mes sœurs, pour qu’elles aussi puissent être motivées à avancer. Parce que ceci peut décourager d’autres filles, si elles ont envie de participer à d’autres concours, elles vont se dire que celle-ci a été humiliée donc je ne vais pas aller me faire humilier. Mais je tiens à dire à chaque jeune fille que : même si tu es humiliée, ça ne t’empêche pas d’évoluer, parce que les critiques aussi, forment… », a-t-elle déclaré.

source: afrik-plus.com