La Famille Sankara, Ils s’appellent Mariam, Philippe, Auguste, Florence, Pascal, Valentin ou Odile… Tous font partie des proches de Thomas Sankara, assassiné en 1987.

Thomas Sankara, né le 21 décembre 1949 à Yako en Haute-Volta et mort assassiné le 15 octobre 1987 à Ouagadougou au Burkina Faso, était un homme d’État anti-impérialiste, panafricaniste et tiers-mondiste voltaïque, puis burkinabè, il fut chef de l’État de la République de Haute-Volta rebaptisée Burkina Faso, de 1983 à 1987.

Les parents de Thomas ont été enterrés dans le jardin de la maison familiale. Leur sépulture est la première chose que l’on voit quand on y entre. On y trouve des photos jaunies (dont une où l’on voit Thomas, entouré de toute la fratrie, à son retour de Madagascar), la même dalle qui a accueilli tant de fois Blaise et Thomas, la dépendance qu’il s’était fait construire à l’âge adulte… « Elle appartient à la famille depuis 1956 ou 1957.

Nous avons tous grandis ici », dit Valentin avec une pointe de fierté dans la voix. Certains, d’ailleurs, voudraient en faire un musée.