VIDÉO: KHALIMA GADJI « MAÎTRESSE D’UN HOMME MARIÉ » RACONTE SON INCROYABLE HISTOIRE…

L’actrice sénégalaise Khalima Gadji s’est fait véritablement connaitre depuis son rôle de Marème Dial dans la série à succès maitresse d’un homme. De mère maroco-algérienne et de père sénégalais, Khalima Gadji grandit dans la communauté marocaine au Sénégal. Son frère, Kader Gadji est acteur également. Il joue avec elle le rôle de Birame dans la série Maîtresse d’un homme marié. Elle est la mère d’une fille née en 2010.

Elle commence les castings à l’âge de 15 ans, mais elle n’est pas retenue. Grâce entre autres à la plateforme Wakh Art, elle se fait connaître comme modèle et pose pour des magazines et des publicités. Après avoir joué dans les séries Tundu Wundu et Sakho & Mangane, elle interprète le rôle principal de Marème Dial dans Maîtresse d’un homme marié qui la révèle au grand public. Marème, qui est la maîtresse de Cheikh, l’homme marié de la série n’a pas été un rôle facile à assumer au début.

Khalima Gadji n’aimait pas au départ le personnage de Marème qui lui paraissait « très hautaine », elle lui aurait préféré le rôle de Racky Sow. Elle est souvent prise à partie par des gens qui la confondent avec son personnage et lui reprochent de donner un mauvais exemple. Mais elle considère que ce rôle et les réactions qu’il suscite sont révélateurs de la différence de regard que porte la société sur la sexualité des hommes et celle des femmes.

READ  Belgique: un homme a 3 femmes, 31 enfants et touche 7500€ d’allocations familiales par mois
KHALIMA GADJI ET SA FILLE

Le succès qu’elle connait aujourd’hui avec la série « Maîtresse d’un Homme marié » sonne donc comme une revanche sur son histoire. Questionnée sur sa situation matrimoniale, la jeune actrice a répondu avec franchise : « Je n’ai jamais été dans les liens du mariage, mais j’ai une fille…

Le mariage, je veux bien, mais ce n’est pas une priorité. C’est ma religion et la société qui me l’imposent. Actuellement, je n’ai personne dans ma vie. Aujourd’hui, tout ce que je veux, c’est être dans l’acting, car c’est ce qui me fait oublier cette partie sombre de ma vie. Je veux être le reflet de la société. Donnez-moi les rôles les plus pourris, je vais les interpréter ».

Interviewée par le journal L’observateur, la jeune actrice a confié être passée par une période de dépression dans sa jeunesse, qui l’a conduit à essayer de mettre fin à ses jours à plusieurs reprises : “J’ai fait 3 tentatives de suicide. 

J’ai attendu un soir avant d’aller au lit, je suis entrée dans les toilettes, me suis mise devant le miroir. Et je me suis insultée, automutilée en me griffant et me tapant dessus. En larmes, j’ai ouvert la boîte à pharmacie et avalé tout ce que j’ai trouvé (comprimés, sirops…). Ensuite j’ai embrassé ma mère comme si c’était la dernière fois. Le lendemain, ma mère m’a réveillé et je n’avais rien…” a-t-elle expliqué.

READ  Témoignage: " Voici les regrets que j'ai eu quand j'ai épousé un homme plus vieux de 10 ans que moi"

source: afriquefemme.com