VIDÉO / Football : ce joueur a sacrifié sa mère, c »ou »ché avec sa tante et sa soeur pour réussir et connaitre la gloire

Si le nom de Shiva N’Zigou ne vous dit rien, c’est normal. Cet attaquant gabonais de 39 ans, passé par Virton et l’UR Namur en 2011, a fait des révélations absolument effroyables lors d’une cérémonie religieuse diffusée sur la chaîne télé chrétienne TV2Vie.

Jeune prodige du ballon rond, N’Zigou est une véritable star au Gabon, où il ne peut pas marcher dans les rues sans se faire accoster. A 16 ans, il devient le plus jeune joueur à participer à une CAN. Repéré lors d’un tournoi avec sa sélection gabonaise par le club français du SCO d’Angers, il est transféré à Nantes en décembre 1998.

Grand espoir du foot mondial
En 2002, il fait ses grands débuts en Ligue 1 contre Bordeaux mais ne parvient pas à confirmer au plus haut niveau. Prêté à Gueugnon en 2005, il rejoint ensuite Reims jusqu’en 2010. Viennent ensuite des passages en Belgique, à Virton et à l’UR Namur, en 2011. En octobre de cette année-là, il retourne au Gabon, où il s’engage avec le FC Missile de Libreville. En 2013, il revient en France et se lie au club de CFA Fontenay-le-Compte, avant de mettre un terme à sa carrière professionnelle et de signer en amateur à Saint-Nazaire. Un parcours chaotique pour le joueur autrefois considéré comme l’un des plus grands espoirs du foot mondial.

Aujourd’hui, Shiva Star N’Zigou fait de nouveau parler de lui. Dans une vidéo relayée sur le net, on voit l’ancien joueur se confesser en public sur son passé familial et sportif. On y apprend notamment qu’il n’est pas né en 1984 comme tout le monde le croit, mais le 24 octobre 1978. Son acte de naissance aurait été falsifié par ses parents pour faciliter sa carrière sportive naissante. Il n’aurait donc pas 34 ans mais bien 39 ans.

La suite des révélations fait froid dans le dos. Il révèle que sa mère a été « sacrifiée » par son père pour des motifs mystiques. En cause: les disputes régulières à la maison liées aux contrats juteux qu’il signe à l’époque. « Mon père, pour garder tout l’argent pour lui, a décidé de sacrifier ma mère pour que son esprit me soit accolé et que je réussisse encore plus dans le football. Et c’est ce qui a été fait. Mon père me l’a dit en songe. Moi je n’étais pas d’accord, j’avais refusé, mais malheureusement ça s’est fait. (…) Pour le Seigneur, on a participé, donc le sang de ma mère est tombé sur moi. Donc je demande pardon au Seigneur », a-t-il expliqué.

Rapports incestueux
Les confessions ne s’arrêtent pas là. Il révèle également avoir eu des relations incestueuses lors de son enfance. « Quand j’étais plus jeune, j’ai eu des rapports avec ma tante. Je les ai reproduits sur ma sœur. J’ai aussi eu à coucher avec un ami à moi, un homme. J’ai aussi eu une autre relation de longue durée avec un homme, qui était aussi un ami à moi », affirme-t-il encore dans la vidéo.

Difficile d’évaluer la véracité exacte du récit de Shiva Star N’Zigou, qui déclare s’appeler Esaïe depuis sa conversion au christianisme. On ignore également si une enquête sera diligentée par les autorités locales. En attendant, ses révélations font le tour du monde.

source: 7sur7.be