Une femme âgée accusée d’avoir entraîné ses 65 chats à voler chez des voisins

Une femme de 83 ans a été arrêtée ce matin et accusée d’avoir entraîné des douzaines de chats à voler des bijoux et d’autres objets de valeur à ses voisins.
Le service de police de Columbus a ouvert une enquête sur Ruth Gregson et ses 65 chats en octobre après que plusieurs voisins ont rapporté que de petits objets avaient été volés chez eux.

Plusieurs victimes ont rapporté avoir été visitées par les chats de Mme Gregson avant de remarquer la disparition de plusieurs objets brillants, comme de précieux couverts et des bijoux. Malgré leur scepticisme, les enquêteurs ont commencé une opération de surveillance et ont été surpris par ce qu’ils ont découvert.

Selon le chef de la police de Columbus, Kim Jacobs, des douzaines de chats allaient et venaient sans cesse, ramenant à la maison «tout ce qui brillait»

“Elle était comme Fagin dans Oliver Twist, mais elle utilisait des chats comme des voleurs au lieu des enfants. En moins de trois heures de surveillance, les inspecteurs ont vu les chats ramener à la maison plus d’une centaine d’objets. “

Après avoir fouillé la maison de Mme Gregson, les enquêteurs ont trouvé pour 650 000 $ de bijoux et de métaux précieux parmi des tas de babioles brillantes sans valeur.

Un total de 65 chats adultes et 17 chatons ont été trouvés sur le site et confiés à la Columbus Humane Society. Le chef Jacobs dit que la femme âgée a avoué avoir entraîné ses chats à voler, disant que les félins devaient “gagner leur repas”.

“Elle ne nourrissait les animaux que s’ils ramenaient des objets de valeur, de sorte que les animaux devaient voler tous les jours pour survivre. La plupart étaient volontairement malnutris, de sorte qu’ils auraient facilement la pitié des voisins et seraient autorisés à entrer dans leurs maisons. ”

Selon la police de Columbus, les animaux de Mme Gregson auraient volé plus de 5 000 maisons et appartements dans la région, et les enquêteurs invitent les victimes potentielles à les contacter. Le chef de la police de Columbus, Kim Jacobs, a déclaré aux journalistes que le nombre d’accusations portées contre Mme Gregson pourrait atteindre plus de cinq mille.

Alors que Mme Gregson est la première personne dans l’histoire américaine à être accusée d’avoir entraîné des chats à voler, ce n’est pas la première fois que des animaux sont entraînés à commettre des crimes.

En 2009, une surveillance a permis à un singe de voler des centaines de dollars de plantes d’une pépinière du Texas. À l’époque, la police et les propriétaires de magasins avaient émis l’hypothèse que le singe avait été entraîné à prendre les plantes et à les remettre par-dessus une clôture à un complice humain qui attendait.

En 2013, un tribunal de Chicago a condamné un homme à cinq ans de prison pour avoir entraîné des furets à voler des téléphones portables dans la rue et dans des bus publics.

Source : Word News Reports