Un homme marié tu**é par sa maitresse parce qu’il a surpris cette dernière en train de le tromper avec un autre homme

Au Nigeria, les médias ont rapporté une situation peu ordinaire qui s’est produite à Benin City. En effet, un homme a été tué par sa maîtresse. Selon les précisions apportées sur la situation, la jeune femme aurait été surprise par son amant avec un autre homme. C’est à cet instant que les choses ont dégénéré.

L’homme jaloux, aurait violenté sa maîtresse. Cette dernière se serait alors défendue en le poignardant dans le dos avec une bouteille cassée. L’homme aurait saigné à mort sur place. Il aurait été transporté à la morgue par les agents de sécurité.

La police a identifié la femme comme étant Gift Obierei, une mère de trois enfants. Il a été établi que le défunt, M. Eghosa Iguodala, chauffeur de bus commercial, est marié et père de quatre enfants. Feu Iguodala et la suspecte avaient une liaison extra conjugale avant l’incident qui s’est produit le lundi, 24 octobre 2022. Ils auraient commencé à se fréquenter il y a environ un mois.

On a appris que la femme avait poignardé son amant dans le cou et le dos avec une bouteille cassée lorsque l’homme la poursuivait avec une machette après l’avoir aperçue dans la maison d’un autre homme dans son quartier. La police a déclaré qu’il avait saigné à mort sur place et que des agents de sécurité avaient évacué son cadavre taché de sang vers une morgue.

Une enquête ouverte

Le défunt qui a été identifié comme Eghosa Iguodala  est âgé de 44 ans. Il est conducteur de bus et a quatre enfants. La femme quant à elle est âgée de 26 ans et s’appelle Gift Obierei. On retient que la mise en cause a été arrêtée selon les confidences de l’officier des relations publiques du commandement de la police de l’État d’Edo SP Chidi Nwabuzor l’officier de police divisionnaire, DPO, quartier général de la division d’Ogida. 

Il confie qu’elle a été «  immédiatement transférée au Département des enquêtes criminelles, CID, siège du commandement de l’État, Benin City pour une enquête discrète ». Dans une vidéo qui a circulé sur les réseaux sociaux, on pouvait voir la jeune femme menottée sur le siège arrière d’un véhicule.