Un garçon de 16 ans a enceinté deux de ses cousines de 14 ans

K.P. et A. P., deux cousines âgées de 14 ans, ont été enceintées. L’auteur désigné de leur grossesse est un jeune garçon de 16 ans. L’affaire pollue l’atmosphère au village de Mbakhana, dans le nord du Sénégal.

Mbakhana, un village situé dans la commune de Namadji Siweul, dans le département de Matam, est au cœur d’une histoire de mœurs qui affecte une famille. Il s’agit, en effet, de deux cousines germaines qui ont été mises enceinte par un mineur de 16 ans. Les victimes répondent aux noms de K. P. et A. P. Le mis en cause s’appelle B. Diallo.

A en croire la source « enqueteplus.com« , les faits se sont produits depuis 2017 quand les parents de K. P. ont remarqué un changement morphologique chez leur fille. Inquiets, ils l’ont soumise à un interrogatoire et ont été surpris d’apprendre que leur fille est enceinte. Interrogée sur l’identité de l’auteur de la grossesse, l’adolescente a désigné B. Diallo, un jeune du village. Ainsi, les parents de K. P. se sont rendus auprès de la famille de Diallo. Ce dernier a nié catégoriquement la paternité. Mais il a été confondu par les accusations d’une des cousines de K. P.

Pendant la même période, A. P. a confié à ses proches qu’elle attendait également un enfant du jeune Diallo. Une seconde accusation que ce dernier a aussi réfutée. Malgré la médiation pour un règlement à l’amiable tentée par les parents des deux adolescentes, le jeune homme de 16 ans a campé sur sa position, en soutenant ne pas connaitre les deux cousines.

Face au refus de paternité de B. Diallo, la famille Pam a décidé de porter l’affaire à la brigade de gendarmerie de Ourossogui. Devant les enquêteurs, il a nié les faits en premier lieu. Mais face à l’insistance des pandores, il a fini par les accepter en évoquant le consentement des filles. Faux !, semblent rétorquer les présumés victimes qui prétendent avoir été violées. Une accusation qui n’était pas assez convaincante pour les gendarmes, compte tenu de l’âge du mis en cause. Ainsi, le suspect a été libéré après audition. Cependant, l’enquête continue pour élucider cette affaire.

Lorsque les faits étaient mis sous presse, K. P. avait déjà accouché, il ne restait plus que A. P.

source: enqueteplus.com

error: Ce contenu est protégé !!