Sonja avait mis le feu à son habitation dans laquelle se trouvaient trois de ses quatre filles: 30 ans de prison pour la mère infanticide!

La cour d’appel de Bruxelles a condamné, vendredi matin, Sonja Thioro Mbow à 30 ans d’emprisonnement et à une mise à disposition du Tribunal de l’application des peines (TAP) pendant 10 ans. Sonja T.M. a été reconnue coupable d’avoir tué ses trois filles en les enfermant dans une pièce où elle avait bouté le feu, le 11 février 2015 à Lennik.

La cour a suivi les réquisitions de l’avocat général Estelle Arpigny et a prononcé une peine de 30 ans de prison à l’encontre de Sonja Thioro Mbow, ainsi qu’une mise à disposition du TAP pour une durée de 10 ans supplémentaire.

En première instance, c’est une peine de 28 ans d’emprisonnement qui avait été prononcée à l’encontre de la prévenue.

Comme le premier juge, la cour a estimé que les dénégations de Sonja Thioro Mbow n’étaient absolument pas crédibles vu les constatations des experts en incendie notamment.

Le 11 février 2015, Sonja Thioro Mbow, âgée de 38 ans, avait bouté le feu à une annexe de son habitation située Zwartenbroekstraat à Lennik, dans laquelle se trouvaient trois de ses quatre filles, âgées de 2, 4 et 6 ans.

Les corps de celles-ci avaient été découverts dans les décombres. Les fillettes étaient décédées d’asphyxie due aux émanations de monoxyde de carbone.

Sonja Thioro Mbow avait avoué avoir mis le feu, expliquant qu’elle voulait brûler les documents de son mari, dans cette annexe qui servait de bureau, animée de colère envers lui. Mais elle avait nié avoir eu l’intention d’attenter à la vie de ses enfants, disant ignorer que les petites filles se trouvaient alors dans l’annexe.

source: sudinfo.be