Santé: Pourquoi les hommes ont-ils une érection le matin ?

Signe de bonne santé, l’érection matinale ne concerne pas forcément tous les hommes. En réalité, d’où vient ce phénomène provoqué sans aucune excitation ? Faut-il s’inquiéter de son absence ? Éléments de réponse.

Afin de rassurer la gent masculine, brisons une idée reçue qui a la vie dure. Au réveil, après votre sommeil, si votre verge ne se gonfle pas, surtout pas de panique !

Sommeil : l’érection pendant la nuit

En fait, au cours de la deuxième partie de la nuit, pratiquement tous les hommes présentent ce que les spécialistes appellent une « érection réflexe ».

L’érection que nous appelons « matinale », our « morning glory » chez les anglo-saxons, puisque l’on s’en rend compte au réveil, est en fait une érection nocturne. En effet, ce phénomène apparaît dans la nuit, pendant le sommeil. Ce dernier est divisé en plusieurs phases : sommeil léger, profond ou paradoxal. C’est pendant cette dernière phase que les érections apparaissent, et durent en moyenne entre 15 et 40 minutes. Elles sont dues à un relâchement des organes pelviens, qui provoquent une érection. Cette dernière peut en outre être suivie d’une éjaculation, bien que ce soit plus rare. Ces érections nocturnes ou matinales sont totalement détachées de toute excitation ou stimulation se3xuelle. Il s’agit d’un mécanisme automatique, contrôlé par le cerveau, qui n’a pas de lien avec des rêves érotiques ou une excitation dans la nuit par exemple.

Elle se manifeste au cours du sommeil paradoxal, cette phase où nous sommes plongés dans les rêves. L’érection matinale est tout simplement une prolongation de celle ayant lieu pendant la nuit.

Pourquoi a-t-on une érection au réveil ?

Nous l’avons vu, les érections nocturnes apparaissent pendant les phases de sommeil paradoxal. Pendant ces périodes de sommeil, l’activité électrique du cerveau est très importante : c’est notamment à ce moment là que nous rêvons. La respiration et les mouvements cardiaques sont irréguliers, et la température du corps peut également être modifiée. Le corps est totalement détendu : ainsi, les organes pelviens (qui comprennent l’appareil urinaire et reproducteur) vont alors être dilatés. Chez l’homme, c’est ce phénomène qui déclenche l’érection du pénis. Cette érection, lorsqu’elle se produit durant la nuit, est alors appelée tumescence pénienne nocturne. Elle apparaît en moyenne trois à cinq fois par nuit, selon le nombre de cycles de sommeil paradoxal.

L’absence d’érection le matin

Or, en cas de troubles du sommeil, ce phénomène peut ne pas avoir lieu. Par ailleurs, certains individus peuvent avoir des érections réflexes au cours de la nuit mais pas au réveil, sans qu’il y ait forcément de dysfonction érectile ou de trouble de l’érection.

Quand faut-il s’inquiéter ? L’absence d’érection suite à une stimulation s3xuelle ou pendant la masturbation est un signal d’alarme. Dans ce cas-là, il est fortement recommandé d’en parler à son médecin afin d’envisager un changement d’hygiène de vie ou un traitement médical.

Source : Interview du docteur Béatrice Cuzin

error: Ce contenu est protégé !!