Le remix d'un hadith islamique a été utilisé lors du deuxième défilé de la marque de lingerie lancée par Rihanna. [Frazer Harrison / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP]

Rihanna est la cible d’appels au boycott sur les réseaux sociaux, depuis que les internautes ont découvert que l’artiste barbadienne avait utilisé un remix d’un texte sacré islamique, un hadith, lors d’un défilé de sa ligne de lingerie.

La captation vidéo du deuxième défilé de sa marque Savage x Fenty est sortie en exclusivité sur la plate-forme Amazon Prime Video vendredi 2 octobre. Une séquence du show, partagée sur les réseaux sociaux, a suscité l’indignation, en particulier de musulmans.

De nombreux internautes accusent Rihanna de blasphème, pour avoir utilisé lors du défilé un remix d’un hadith islamique. Pour les non-initiés, un hadith est une communication orale du prophète Mahomet, ce terme pouvant renvoyer par extension au recueil qui comprend l’ensemble des traditions relatives aux actes et aux paroles du prophète et de ses compagnons.

La chanson n’est pas de Rihanna, mais de l’artiste française électro Coucou Chloe, intitulée «Doom» et sortie en 2017. La star caribéenne de 32 ans avait déjà utilisé ce morceau lors du défilé de sa collection Fenty x Puma à la Fashion Week de New York en septembre 2017. 

source: cnews.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.