Real Madrid : Zinedine Zidane donne les raisons de sa démission

Zinedine Zidane et le Real Madrid, c’est fini ! Le technicien français a annoncé sa démission ce jeudi, en conférence de presse, pourtant sous contrat jusqu’en 2020.

Zinedine
Zidane aura pris tout le monde de court. Alors que la fièvre de la victoire de la dernière ligue des champions continue de faire jubiler les supporters du Real Madrid, Zinedine Zidane a annoncé ce jeudi, lors d’une conférence de presse, qu’il n’entraînerait plus l’équipe de la maison blanche, pour la saison prochaine : « J’ai pris la décision de ne pas continuer l’année prochaine comme entraîneur du Real Madrid », a-t-il annoncé. Une conférence de presse expresse avait été convoquée à Valdebebas (Madrid). Face à la presse, il était accompagné de son président, Florentino Pérez.

Sur les raisons de cette décision inattendue, Zidane laisse entendre que pour lui, « c’est l’heure de changer » :

« J’ai parlé avec lui pour lui [NDLR : Florentino Pérez] expliquer ce que je pensais. C’est le moment pour tous. Pour moi, l’effectif, le groupe. Je sais que c’est bizarre, mais c’est important. Je devais faire ça pour tous. Ce que je pense c’est que cette équipe doit continuer à gagner et a besoin d’un changement. Après trois ans, elle a besoin d’un autre discours, d’une autre méthodologie. C’est pour ça que j’ai pris cette décision. J’aime vraiment ce club mais aussi le président qui m’a donné l’opportunité de venir jouer ici. Je l’en remercierais toute ma vie. Mais aujourd’hui, pour moi, c’est l’heure de changer » a-t-il expliqué à la presse.  

Zinedine Zidane quitte donc le Real Madrid après 2 ans et demi de bons et loyaux services, au cours desquels, il a remporté neufs trophées. Les plus mémorables restent les trois ligues des champions d’affilé. Un exploit jamais réalisé par un sélectionneur.

Pour autant, il ne faudra pas s’attendre à voir l’ancien numéro 10 français sur le banc d’une équipe. Du moins, pas de sitôt. Il a expliqué qu’il ne cherche pas d’autre club.

Après l’annonce de sa démission, les hommages continuent de lui être rendus à travers le monde.