Coupable d’insultes racistes à l’encontre de Mario Balotelli (Brescia), un fan du Chievo Vérone a été condamné, jeudi, à cinq ans d’interdiction de stade.

Alors que l’attaquant de Brescia Mario Balotelli avait été la cible de chants racistes lors du match de son équipe au stade Marcantonio-Bentegodi du Chievo Vérone, le 3 novembre, la police de Vérone a identifié un homme de 38 ans grâce aux caméras de surveillance du stade. Reconnu coupable de chants racistes, ce fan du Chievo a été interdit de stade pour cinq ans, jeudi. Cette interdiction s’applique à toute l’Europe.

Lors de ce match, Balotelli, ancien joueur de Nice et de l’OM, avait pris le ballon dans ses mains et l’avait expédié en tribunes, ce qui avait momentanément arrêté la rencontre. L’attaquant international, régulièrement visé par ce type de chants, a encore dû endurer ce calvaire contre la Lazio Rome, dimanche.

Les caméras de l’enceinte sportive ont permis aux autorités de retrouver l’homme de 38 ans banni des stades pour une durée de cinq ans. Suspension applicable partout en Europe.

Les caméras de l’enceinte sportive ont permis aux autorités de retrouver l’homme de 38 ans banni des stades pour une durée de cinq ans. Suspension applicable partout en Europe.

source: equipe.fr