Pour lutter contre le gaspillage alimentaire et faire des économies, de nombreuses cuisinières sont passées maîtres dans l’art d’accommoder les restes ! C’est vrai que quand nos plats ne sont pas finis, c’est bien plus raisonnable et économique de mettre les restes dans un tupperware au frigo (ou au congélateur) pour les manger quelques jours (ou semaines) plus tard, après un passage éclair au four ou au micro-ondes pour les réchauffer.

Et bien attention : ce geste en apparence anodin pourrait en réalité être plus dangereux pour notre santé qu’on ne le pense ! En effet, il existe certains aliments qui, une fois cuits, ne doivent jamais être réchauffés ; et ceci parce qu’une fois soumis à des températures élevées, ils développent des composés qui les rendent difficiles à digérer, ou encore pire, cancérigènes…

Pour faire le point et préserver notre santé, CuisineAZ a recensé 10 aliments qui deviennent toxiques quand ils sont réchauffés.

La pomme de terre

La pomme de terre, c’est l’un des légumes le plus apprécié de tous. Et pourtant, sans le savoir, une fois sur deux, ils mettent leur santé en danger… Eh oui : nombreuses sont les personnes qui, après avoir mangé de la purée ou des pommes de terre sautées, en remangent le lendemain en plaçant leur assiette dans le microondes. Aïe ! Déjà, il faut savoir que quand on réchauffe une pomme de terre, celle-ci perd la plupart de ses vertus nutritionnelles. Et même, si on la laisse à température ambiante trop longtemps et qu’on la réchauffe, elle peut devenir difficile à digérer et toxique. Bilan des courses : des pommes de terre déjà cuites, on les mange soit telles quelles, soit dans une salade froide !

Le navet

Si le navet, essentiellement composé d’eau, est un légume très léger et qui se digère très facilement une fois cuit, cela n’est plus du tout le cas si après cuisson on avait la mauvaise idée de le réchauffer au four ou au microondes. En effet, le navet est un légume qui, une fois réchauffé et exposé à des températures élevées, risque de devenir toxique pour notre organisme, et de nous causer une intoxication alimentaire. Alors quand il reste des petits farcis au navet de la veille, surtout, on les mange froid. Notre système digestif appréciera !

Les champignons

Le champignon, c’est un légume très léger et excellent pour la santé au vu de sa richesse en fibres et en vitamines. Et en plus, dans des soupes, des risottos ou des poêlées forestières, c’est un régal ! Mais attention : les champignons, ça se mange frais uniquement ! En effet, si on fait réchauffer une poêlée forestière froide (ou n’importe quel plat qui contient des champignons), non seulement le bon goût des champignons va être considérablement altéré, mais en plus on risque d’avoir du mal à les digérer, et connaître des ballonnements, des gaz, et des douleurs au niveau de l’estomac.

Les œufs

Faire réchauffer des œufs ou un plat à base d’œufs au microondes (ou même au four !) ? Très mauvaise idée ! Déjà, ils auront une couleur, une odeur et une texture on ne peut moins engageantes… qui se confirmera au goût ! Deuxièmement, quand on soumet des œufs déjà cuits à une température élevée, leur composition change, ce qui les rend très difficilement assimilables par l’organisme. Ce qui va se traduire par une digestion extrêmement difficile, et des problèmes d’estomac assez sévères.

Le poulet

Le poulet rôti que l’on mange en famille le dimanche, c’est une tradition dans de nombreuses familles françaises. Et souvent, comme il y a des restes, on peut en remanger le soir même. Excellente idée… mais à condition de le manger froid dans un sandwich, ou alors de le réchauffer à la poêle, et à feu très doux. Explication : le poulet est une volaille riche en protéines ; or quand on le réchauffe, la composition des protéines qu’il contient change sous l’effet de la chaleur, ce qui le rend plus difficile à digérer pour l’organisme. Alors les restes de poulet que l’on passe au microondes pour les manger avec un peu de mayo, on oublie !

Le céleri

Le céleri c’est un légume qui présente de nombreux atouts : il permet, entre autres, de lutter contre la constipation, de garder des dents blanches et sans taches, de lutter contre la cellulite, et en plus il absorbe les graisses ! Mais pour préserver notre santé, il est important de ne jamais le faire cuire deux fois. En effet, ce légume contient des nitrates, des composés qui ne sont pas dangereux en eux-mêmes, mais qui une fois réchauffés, se transforment en nitrites. Des composés qui sont, eux, potentiellement cancérigènes. Moralité : le céleri, dès qu’il est cuit, on le mange. Et si notre soupe ou notre bouillon contient du céleri et qu’on veut le faire réchauffer ? Et bien on retire les morceaux de céleri, et on les remet dedans après !

Les épinards

Les épinards sont des légumes qui fonctionnent exactement comme le céleri : il faut les manger dès qu’ils ont été cuits, et ne surtout pas les réchauffer, car des nitrites pourraient apparaître sous l’effet de la chaleur du microondes par exemple. Cela ne veut évidemment pas dire qu’il faut arrêter de manger des épinards ! Ces légumes représentent une source importante de fibres, de vitamines, d’antioxydants, de magnésium, et empêchent les petits creux en raison de leur faible index glycémique. Seulement, il faut être vigilante : on les préfère frais, et on les mange soit crus, soit cuits, mais une seule fois !

La betterave

La betterave rouge, voilà un légume qui fait souvent fondre les papilles des petits et des grands avec son bon petit goût sucré… Et si la plupart du temps on consomme la betterave rouge crue, pour faire des salades pleines de peps ou des jus détox, on peut aussi la poêler ou la déguster chaude dans de délicieux veloutés tout légers… miam ! Toutefois, comme ses compères le céleri et les épinards, la betterave renferme des nitrates… Ce qui implique que si on la passe au microondes quand elle a déjà été cuite, on risque de faire apparaître des composés toxiques dans notre plat. Pour que nos betteraves restent inoffensives, mieux vaut donc ne jamais les réchauffer !

Le riz

Attention, scoop : le riz, quand il sort de la casserole, il faut le manger tout de suite, et ne pas perdre trop de temps ! En effet, une récente étude a démontré que si, après cuisson, on laissait le riz à température ambiante durant plusieurs heures, sa consommation pouvait engendrer une intoxication alimentaire ! Ceci serait dû à la prolifération de spores bactériennes, qui se développeraient dans le riz quand il reste à température ambiante trop longtemps. Le hic, c’est que même quand on le réchauffe, ces bactéries restent !

La laitue

La laitue, c’est un légume que l’on consomme à peu près toute l’année (même si sa pleine saison, c’est de mai à septembre, mais passons…) ; et si le plus souvent, on la consomme crue, en accompagnement, il arrive aussi qu’on la fasse cuire, dans une jardinière de légumes par exemple. Aucun problème, la laitue est tout aussi savoureuse cuite que crue ! Mais attention : une fois qu’elle est cuite, hors de question de la réchauffer par la suite. Les nitrates qu’elle renferme pourraient nous donner une bonne intoxication alimentaire !

source: afriquefemme.com

Laisser un commentaire