Un professeur d’études africaines de l’Université du Ghana affirme que la Bible est un faux livre

Ce dernier a qualifié la Bible de faux livre entièrement basé sur des textes plagiés, des mensonges et des tromperies. Selon lui, les concepts bibliques, les doctrines et le texte ont été copiés du «texte pyramidal égyptien», «les textes du cercueil», «livre égyptien de venir par jour» et «instruction d’Amenemope» qui forment certains des plus anciens spirituels du monde.

Il s’appelle Dr Obadele Kambon, conférencier en études africaines à l’Université du Ghana.

Il a fait ces déclarations sur le spectacle « Good morning Africa » ​​de Xlive Africa en ligne. En défendant ses revendications, il a dit: »Nous pouvons encore aller le lire sculpté dans des pierres. Il y a plus de 5000 ans, il y a une représentation de l’Immaculée Conception dans le temple de Seti Ier, Imhotep supervisant la naissance du «sauveur» dans les temples de Kemmet (Egypte). »

Le Dr. Kambon cite des imitations directes de textes anciens dans la Bible avec des exemples du chapitre 6 d’Amenomope: « Ne pas enlever le repère des limites du champ … et violer la limite des veuves» qui fut copié dans Proverbes 23 vs 10 comme  » Ne retirez pas le point de repère des veuves et n’entrez pas dans le champ des orphelins « .

En outre, il a dit: « Prenez l’histoire de la séparation de la mer par exemple et que vous pouvez trouver dans l’histoire du lotus d’or qui remonte à Seneferu qui était le père de Khufu qui a construit la grande pyramide de la 4ème dynastie.Le conférencier a ajouté que les traductions ont été faites à partir du texte égyptien à l’hébreu et des mots comme Yah, une divinité égyptienne de la lune ont formé la racine du dieu hébreu ‘Yaweh’.

Il a finalement encouragé les Africains à s’éloigner des contes de fées et des croyances pour ne traiter que de la documentation historique.

« Notre témoignage est gravé dans la pierre, contrairement aux chrétiens qui sont incapables de soutenir leurs histoires et d’en savoir plus parce que tous les problèmes dont nous parlons dans notre société sont le résultat calculé et final d’un processus intentionnel de ne rien savoir de un Africain « .

Source: OMG Voice

Traduit de l’anglais par Blessing K