PHOTOS: Voici le roi Africain qui travaille comme mécanicien en Europe et gouverne son peuple qui est en Afrique via Skype. Grâce à ce job il fait beaucoup pour son peuple.

Quand on parle de royauté, on ne peut éviter de parler des privilèges et des modes de vie loin d’être comparables à ceux des gens ordinaires. Souvent, en effet, ceux qui sont au pouvoir sont plus célèbres pour leurs amours et leurs vices que pour leurs mesures en faveur du peuple.

Mais il y a dans le monde des personnes si humbles et vertueuses qu’elles peuvent inverser ce cliché.

En plus du célèbre président paraguayen, José Mujica, qui vit dans une ferme et fait don de 90% de son salaire pour les organisations humanitaires, nous vous racontons aujourd’hui l’histoire de Bansah Hohoe, qui travaille à plein temps comme mécanicien en Allemagne et à temps partiel comme … souverain.

Dans les années 70, Bansah a émigré en Allemagne, plus précisément à Ludwigshafen, près de Francfort, pour apprendre le métier de mécanicien.

Après la période de formation, il a décidé de rester en Allemagne, motivé aussi par son amour pour une femme allemande, Gabrielle.

Il était sûr qu’il aurait vécu sa vie normale de mécanicien, mais en 1987 un fax en provenance du Ghana a tout changé.

Le grand-père de Bansah était mort, et ni son père ni son frère étaient admissibles pour gouverner.

Il a donc dû prendre une pause dans son travail pour aller dans son pays natal.

Après avoir évalué la situation, Bansah décide finalement d’accepter la tâche: il était déterminé à faire quelque chose de concret pour son peuple, et il en avait la chance.

Mais il ne voulait pas retourner vivre au Ghana: sa particularité est qu’il travaille toujours en tant que mécanicien et qu’il gère toutes les tâches administratives sur Internet.

En vivant à l’étranger, il a une vue privilégiée sur les solutions possibles que son pays doit mettre en œuvre en termes de développement.

Bansha a en effet accordé une attention particulière à la nécessité d’assurer des soins de santé et de l’eau potable aux citoyens de Hohoe et des régions voisines.

Évidemment, il se rend au Ghana, au moins six fois par an pour assister aux cérémonies et observer de près les problèmes ou les réalisations.

À 67 ans, Bansha se couche tard pour gouverner 200.000 personnes et se lève tôt le matin pour aller travailler dans le garage.

Il a également lancé des programmes de stages, en invitant les jeunes de Hohoe à le rejoindre pour faire des périodes d’apprentissages dans le garage, pour que ces connaissances se diffusent dans leur pays.

Pour son humilité et pour ses efforts dans l’ensemble de ses activités, il a gagné le respect de son peuple et de toutes les populations voisines.

Probablement cet homme, même s’il vit à des milliers de kilomètres, réussit à être utile pour son peuple que de nombreux autres dirigeants, qui vivent avec le peuple qu’il représente mais qui sont totalement en dehors de la réalité…

SOURCE: curioctopus.fr