Peine de prison et amende pour les profanateurs de la tombe d’Arafat Dj

La Côte d’Ivoire a vraiment changé. Les ivoiriens n’ont plus peur de rien et n’ont plus aucun respect pour les morts. Cela, même si tu te nommes Arafat Dj. Il faut stopper ce mal en amenant nos compatriotes à respecter les lois qui régissent notre société.

Selon des sources qui nous parviennent, plusieurs arrestations des personnes ayant profané la tombe de Houon Ange Didier alias Daïshikan ont été menées par les autorités ivoiriennes.

Cela, conformément à l’article 225 du code pénal qui stipule qu’est passible d’emprisonnement de deux mois à deux ans, avec une amende de 100.000fcfa à 1.000.000fcfa quiconque profane ou mutile tout ou une partie d’un cadavre inhumé ou non. Outrage ou frappe publiquement un cadavre. Soustrait ou fait disparaître un cadavre ou une partie de cadavre.

Des éléments des forces de l’ordre, aux jeunes, tous sont poursuivis par les autorités ivoiriennes. Voilà qui va amener certaines personnes à accepter de respecter les lois de L’État de la Côte d’Ivoire.

KOKOA Stéphane

source: abidjanshow.com