Pasteur Gédéon de la Tchétchouvah: L’homme qui trompe sa femme n’ira pas en enfer, Vive les Tchiza (prostituées) »

Le pasteur Gédéon de la Tchétchouvah, connu pour sa façon de choquer les internautes pour faire passer son message, a une nouvelle fois lancé un nouveau débat. L’homme de Dieu est au cœur d’une polémique à propos d’un commentaire sur l’escroquerie d’hommes mariés. Selon lui, les cocus doivent comprendre leur homme.

« Peu importe à quel point la nourriture de la maison est belle, bonne ou bonne, mon frère, il arrive souvent que tu manges à l’extérieur, donc nous ne t’enverrons pas en enfer. Vive les Tchiza (prostituées) », a-t-il dit.

Le pateur a également parlé de la grande valeur que les hommes accordent aux bagues de fiançailles et de mariage.

« Tous ceux qui disent qu’il faut porter une bague au doigt pour dire qu’on est marié et que c’est une cérémonie de Dieu sont de vrais païens. »

D’ailleurs, avec cette histoire de porter une bague pour confirmer qu’on est marié, qui essayez-vous de convaincre ? Qui vous accuse de quoi ? De quoi doutes-tu ? Qui voulez-vous apaiser ?

Et c’est ce doigt qu’ils avancent toujours pour montrer qu’ils sont mariés, ça n’a aucun sens.

Ce n’est pas DIEU qui l’a institué. Le mariage est un acte secret entre un homme et une femme qui n’a lieu qu’entre eux. Après cela, le reste est verbeux, car ce n’est pas une bague qui est une garantie de mariage.

Une femme, comme un homme, peut porter une bague et aller à l’hôpital avec quelqu’un d’autre », a-t-il ajouté.

PS: le titre est de la rédaction