Norvège: une africaine se marie avec deux hommes différents en six mois

C’est la conséquence directe de ce qu’on appelle dans le milieu Congolais «  Libala ya commission » qui consiste à épouser une fille par recommandation. Le plus souvent dans ces cas celui ou celle qui en fait la recommandation à la famille vit en Occident. C’est le cas de M K qui a vu comment son épouse Jolie a quitté le foyer conjugal au Canada pour convoyer en noces avec un autre homme en Norvège.

« Bisso ba Congolais, to za suka en tout cas ». a déclaré un ami du couple ayant eu vent de cette histoire. Jolie O, une jeune Kinoise ayant rejoint il y’ a moins d’une année son «  fiancé à commission » au Canada au prix d’un voyage coûteux a jeté l’éponge afin de retrouver son petit ami de toujours installé en Norvège.

Les deux se sont dit oui au mépris de la loi occidentale pénalisant la bigamie. Non sans avoir divorcé légalement de son premier mariage au Canada, la jeune Kinoise s’est laissée emporter par l’amour, estimant que la législation norvégienne était dans l’impossibilité d’être au courant de son acte.

Son premier époux M K, qui a dépensé d’énormes sommes d’argent pour la faire venir au Canada n’a que ses yeux pour pleurer et sa bouche pour se plaindre auprès de sa famille ayant choisi Jolie O, jugée très sérieuse à l’époque.

source: kebanacamera.com