Au Malawi, une femme nouvellement mariée a présenté à son époux sa propre coépouse pour lui permettre de mieux satisfaire sa libido démesurée.

Originaire de la ville de Zomba, Catherine Nionky menaçait de divorcer si sa proposition était répétée par son époux, qui du reste à apprécier et accepter sans rechigner l’offre.

Robert Mlaka, un fonctionnaire Malawite, âgé d’une trentaine d’années ne peut s’en passer du s3x3, et chaque jour le fait deux à trois fois. Un rythme que sa femme a jugé incapable de suivre.

Conseillée par sa mère, Catherine Nionky a elle-même choisi sa rivale et présenté à son époux. Ce dernier qui a apprécié la sage décision de sa femme, a aussi insisté sur le fait que les trois doivent partager le même lit. Robert Mlaka, qui estime être un homme chanceux, a promis du repos pendant une semaine à sa femme pour se consacrer entièrement à sa deuxième épouse.

Au Malawi, les nouvelles mariées sont obligées d’être soumises à leurs époux, et surtout de n’opposer aucune résistance au lit, afin d’éviter la polygamie. Le cas de Catherine Nionky a suscité étonnement et indignation entre le voisinage et la famille.

source: autre presse