Investisseur, auteur, philanthrope, humanitaire et l’un des hommes les plus riches de la planète, William Henry Gates a exprimé sa préoccupation face au déclin de l’Afrique.

Le fondateur de Microsoft et son épouse l’ont fait savoir dans l’édition 2019 du rapport annuel sur leur travail philanthropique principalement en Afrique.

“2018 nous a laissé de nombreuses surprises, bonnes et mauvaises, mais ce qui est en tête de liste, c’est le fait que l’Afrique ne grandit pas avec le monde”, a-t-il déclaré.

Dans le rapport, le couple a déclaré que l’âge médian de l’Afrique, à 18 ans, est le plus bas du monde, faisant du continent le plus jeune.

Bill a attribué les statistiques à la forte croissance de la population dans les régions les plus pauvres de l’Afrique subsaharienne. Il a poursuivi en affirmant que la population jeune pourrait être un atout pour le continent si l’Afrique pouvait obtenir de bons soins de santé et une éducation de qualité.

Bill Gates détient le montant le plus élevé accordé à une œuvre de charité (100 milliards de dollars) parmi les plus grands philanthropes.

source: afrikmag.com