La triste histoire d’une femme empoisonnée par sa belle famille

Une femme aurait été tuée après s’être mariée contre la volonté de la famille de son mari.

Le frère de la défunte se remémorant des faits a relaté l’histoire sur son compte Facebook:

« S’il vous plaît, mesdames, veuillez m’accorder votre attention.
Toute relation que les parents de votre petit ami / fiancé n’approuvent pas et que vous avez fait de votre mieux pour vous faire aimer par eux, mais qu’ils refusent n’est pas la bonne.
Au nom de Dieu tout puissant, renoncez pour votre chère vie. Votre vie vaut plus que cela.

Regardez bien ces photos ici, c’était ma sœur bien qu’elle soit partie (morte). »

« Eh bien, il y a quelques années, ma grande sœur a rencontré ce gars et ils sont tombés amoureux, ils sont restés en couple pendant plus de 7 solides années, mais ses parents étaient contre leur union. »
« La mère, le père et sa sœur aînée en particulier la détestaient. Malgré le fait qu’elle les aime, les respecte et les comble de cadeaux. »

« La raison de son père (selon son fils) était qu’il ne pouvait pas trouver une femme Imo éduquée. La raison de sa mère était qu’elle voulait une femme à la peau très claire pour son fils. Alors que pour sa sœur était qu’elle était trop jolie pour faire une bonne femme pour son frère (affirmant que les jolies femmes trompent).»

« Nous avons essayé de faire tout ce qui était en notre pouvoir pour les séparer, y compris la police, mais en vain, il a juré qu’il préférerait mourir que de rompre avec elle et ma sœur aussi. Pendant ce temps, alors qu’ils sortaient encore ensemble, ses parents venaient parfois chez ma sœur et la battaient pour la prévenir de rester loin de leur fils. Et elle a gardé tout ça loin de nous (sa famille). »

« Elle a accueilli et a eu un fils avec lui. Pourtant, ses parents ont promis et ont dit que c’est après leur mort que cette relation serait possible. Cinq ans plus tard, sa famille est finalement venue nous implorer en disant qu’il a été convenu que leur fils devait enfin marier ma sœur. Mais j’ai refusé, de même que ma mère et mes frères et sœurs. »

« Le mariage traditionnel a eu lieu le 20 février 2012 dans ma ville natale. Elle a suivi sa belle-famille chez elle le même jour (comme l’exige la tradition). Après une semaine avec eux, dans l’Etat d’Oba Anambra, ils l’ont ramenée chez elle très malade. »

« Une semaine plus tard, elle est décédée à l’hôpital d’enseignement Usman Danfodio de l’État de Sokoto (UDUTH) après que les médecins eurent découvert qu’elle avait eu une intoxication alimentaire, qui était censée la tuer lentement. Elle est morte dans mes bras à l’hôpital, après avoir vomi beaucoup de sang. »

« Environ trois ans plus tard, ses parents lui ont trouvé une autre femme dans leur ville natale qui est malheureusement devenue une épine sous leurs pieds. Ils maltraite tellement mon petit neveu que ça me fait toujours pleurer. Et récemment mon ex beau-père est mort mystérieusement. »

« Alors ma chérie, le mariage ne se limite pas à vous et à votre époux. Les deux familles doivent s’apprécier, s’aimer et donner leur consentement, sinon vous ne pourriez pas trouver la paix dans cette maison. »

source: afrikmag.com