La maitresse d’un homme marié frappe sa femme parce que cette dernière l’a empêchée de le voir

Une jeune femme âgée de 26 ans a été accusée d’avoir battu l’épouse de son Sugar Daddy. Catherine Muthoni a été accusée d’un chef d’agression et de lésions corporelles à Peris Susan Wangui, selon Tuko.co.ke.

Vous êtes accusée d’avoir agressé Peris Susan Wangui le 13 avril 2022 au centre AMG de R1 Osters dans le sous-comté de Kasarani dans le comté de Nairobi », indique l’acte d’accusation.

Muthoni aurait mordu l’aisselle de Wangui après que cette dernière l’ait empêchée de parler à son mari.  Muthoni était l’ex amie de la victime, a témoigné son mari. Il a dit qu’elle avait battu sa femme devant lui à Kasarani Estate, Nairobi.

Dans sa déclaration, il a dit: « Catherine est une ex-petite amie. Elle est venue dans mon bureau et on lui a dit d’attendre à la réception, mais elle a refusé et a commencé à pousser ma femme.”

Selon des documents judiciaires, Muthoni s’est rendue dans les locaux commerciaux de Wangui avec un homme prétendant être un policier et a demandé à parler à son mari.

L’accusée a commencé une altercation avec la plaignante et a agressé la plaignante en lui mordant l’aisselle. »

Muthoni, la suspecte, a plaidé non coupable des accusations. Une femme lui a dit de quitter le bureau pour qu’elle puisse parler à son mari, a-t-elle déclaré dans son rapport de police.

La juge Esther Kimilu aurait libéré la suspecte moyennant une caution en espèces de 20 000 KSh, et le procès devrait se poursuivre.

source: afrikmag.com