LA GRIPPE PALUDIQUE OU LE PALUDISME GRIPPAL : QUAND L’INQUIÉTUDE S’INSTALLE À ABIDJAN

Il ne règne pas qu’un air de fête à Abidjan en cette fin d’année 2021, mais aussi une inquiétude née de l’apparition d’un syndrome pseudo-grippal. Le nombre de personnes touchées et la nature de signes inquiète. Qu’en est-il ?

LES SYMPTÔMES.

Il s’agit de l’apparition brusque, sans signes avant-coureurs de:

– douleurs musculaires et osseuses d’intensité modérée à élevée.

-« sensation de chaleur interne » : pour laquelle la température prise peut ne pas révéler de fièvre, mais parfois elle monte à 38 voire 39 degrés Celsius.

-« sensation de bouche amère » : qui achève de convaincre le patient qu’il s’agit d’un paludisme.

– maux de tête: cédant temporairement à la prise de paracétamol voire même pas du tout.

Les signes cités ci-dessus sont les plus décris. À eux peuvent s’ajouter:

– Un rhume

– Une toux sèche

QUE FAIRE ?

Nous conseillons aux patients de consulter un professionnel de la santé, qui en fonction des symptômes prédominants, saura vous orienter

ÉVITER SURTOUT L’AUTOMÉDICATION

On peut prendre du paracétamol pour des douleurs et de la fièvre mais pas plus. Il faut consulter dans l’hôpital le plus proche.

Pour les patients que nous eûmes à conseiller, nous avons constaté pour certains un test du PALUDISME positif, pour d’autres un test COVID19 positif, mais pour la grande majorité le test du PALUDISME, et le test PCR COVID19 sont revenus négatifs, et un traitement symptomatique a suffi.

SOUS LES AUSPICES D’OMICRON ?

Pour le moment la Côte-d’Ivoire n’a à notre connaissance pas encore déclaré avoir détecté le variant Omicron sur son territoire. Mais force est de constater une très forte élévation des cas quotidiens de COVID19. Coïncidence ?

Il faut donc insister plus que jamais sur le respect des mesures d’hygiène, des mesures de distanciation physique.

La vaccination demeure également d’actualité.

Soyez prudents, portez-vous bien et passez de bonnes fêtes de fin d’année.