Kenya : soupçonnant son mari d’infidélité, elle s’immole par le feu avec ses deux enfants

Au Kenya, une jeune mère de trois enfants a mis le feu à sa maison, se tuant avec ses deux enfants après avoir accusé son mari d’infidélité. La défunte âgée de 35 ans, identifiée comme Hellen Vuyanzi, accusait son mari, Thomas Amito, d’infidélité.

Selon les médias kényans, ils auraient eu un malentendu plus tôt, à la suite duquel Hellen a mis le feu à leur domicile conjugal.

Le malheureux incident s’est produit le 1er janvier 2022.

Le commandant de la police du sous-comté de Lugari, Bernard Ngungu, a confirmé l’incident et expliqué comment il s’est produit.

Selon la police, Hellen aurait acheté de l’essence dans une station-service pour mettre le feu à sa maison.

« Nous avions déjà conseillé Vuyanzi et son conjoint, Thomas Amito, après qu’une dispute domestique a éclaté entre eux. Nous avons eu l’information qu’Hellen accusait Thomas d’infidélité. Les deux se disputaient de temps à autre. Nous ne nous attendions pas à ce que leurs disputes se terminent de manière tragique. »

Crédit photo : thestar

source: afrikmag.com