« J’ai essayé de tuer ma mère parce qu’elle couchait avec moi spirituellement », avoue une Ghanéenne

Un tribunal d’Adentan une commune de la ville de Accra au Ghana a placé en garde à vue une femme sans emploi âgée de 24 ans, pour avoir poignardé sa mère qui, selon elle, était spirituellement mariée à elle.

Selon les rapports, l’accusée a poignardé sa mère de 46 ans qui était célibataire à la main, au cou et au dos, au motif que sa mère avait des relations s3xuelles avec elle.

Selon le procureur, l’accusée a poignardé pour la deuxième fois sa mère dans le cou depuis le dos et le couteau de cuisine s’est cassé et s’y est coincé. Ce sont les cris de la victime qui ont attiré les gens sur les lieux et elle (la victime) a été secourue.

La victime a été transportée d’urgence au centre de santé d’Abokobi et plus tard à l’hôpital militaire 37 où elle est actuellement admise.

L’accusation a déclaré que l’accusée avait été envoyée à la police d’Abokobi et remise à l’Unité de soutien aux victimes de violence domestique et aux victimes. L’accusée a reçu un avertissement; la scène du crime a été visitée et la moitié du couteau cassé a été récupérée.

L’accusée devrait réapparaître le 16 novembre. Le surintendant de la police Mario a déclaré que la victime est une commerçante et que l’accusée était au chômage et vivait avec la victime.

Selon l’Accusation, l’accusée vit avec la victime depuis son enfance avec son frère. La victime était un parent célibataire qui s’était occupée de l’accusée et de son frère après que leur père les eût abandonnés.

source: afrikmag.com