‘‘J’ai aussi gagné la CAN 2015 !’’ : Drogba raconte son rôle insoupçonné dans la conquête du titre

Dans un entretien accordé à une radio locale, le double ballon d’Or Africain (2006 & 2012) explique comment il a contribué au sacre des siens en 2015.

Absent de l’édition 2015 de la Coupe d’Afrique des Nations qui a vu son pays remporter le second trophée de son histoire en Guinée équatoriale devant le Ghana, l’ancien capitaine des Eléphants s’identifie pleinement à se sacre.

Invité ce 19 avril 2020 de l’émission ‘‘C’est encore mieux le dimanche’’ présentée par Joseph Andjou et Didier Laflamme sur la station radio Fréquence 2, Drogba qui a manqué à 2 reprises le prestigieux trophée continentale face à l’Egypte en 2006 et à la Zambie en 2012, s’est fièrement attribué celui remporté par son pays en 2015.

« J’ai aussi gagné la CAN ! Je suis Ivoirien, j’ai joué 12 ans durant avec cette équipe, j’étais pas sur la photo mais j’ai célébré (le sacre de 2015) comme tout le monde ici. Donc oui j’ai gagné la CAN. D’ailleurs on a 25 à 26 millions de champions d’Afrique ici », a-t-il déclaré.

Pour Drogba, les 23 Eléphants en mission du côté du Gabon et de la Guinée Equatoriale, les hôtes de cette 28è édition de CAN, représentaient une seule entité, la Côte d’Ivoire.

« A l’époque où je jouais, quand on gagnait les matches c’est toute la Côte d’Ivoire qui s’identifiait à l’Equipe Nationale. Aujourd’hui moi j’ai arrêté de jouer, il y a une génération qui a continué qui a remporté le trophée donc on s’identifie tous. C’est l’ambassadeur (l’équipe ndlr) de la Côte d’Ivoire. »

C’est le 08 août 2014 que l’ancien capitaine des Eléphants annonçais via ses réseaux sociaux la fin à ma carrière internationale alors imaginait déjà vibrer à chacun de ses coups d’éclat à la CAN en 2015. Hélas !

Voir cette publication sur Instagram

C'est avec beaucoup de tristesse que j'ai décidé de mettre fin à ma carrière internationale. Ces douze années passées en équipe nationale ont été immenses en émotions. De ma première sélection à mon dernier match il a toujours été important pour moi de donner le meilleur de moi-même pour mon pays. Je suis bien sur fier d'avoir été le capitaine de cette équipe pendant 8 ans et d'avoir contribué à placer mon pays la Côte D'Ivoire sur la scène mondiale en participant à 3 coupes du monde d'affilée et deux finales de CAN malheureuses. Je ne remercierai jamais assez les fans pour tout leur amour et leur reconnaissance pendant ces années.Tous mes but,s toutes mes sélections, et victoires sont pour vous, je vous aime !!! Je remercie tous les joueurs qui m'ont permis de vivre de grandes émotions et je souhaite bonne continuation à mes nouveaux ex-partenaires pour les échéances à venir et bien sur akwaba au nouveau sélectionneur.

Une publication partagée par didierdrogba (@didierdrogba) le

Ils me disaient ‘‘Ah le vieux t’es pas là, c’est bizarre !’’

Certes loin physiquement de ses anciens partenaires lors de cette CAN 2015, le meilleur goleador de l’histoire de la sélection Ivoirienne (56 buts) a pourtant hautement contribué à la conquête de ce titre et pas seulement pour le chemin que la fameuse génération dorée et lui ont tracé au fil des CAN.

« Pourquoi je m’associe vraiment à ce trophée ? C’est parce que pendant la compétition j’avais des joueurs au téléphone et je leur donnais des conseils, je les motivais. Ils me disaient ‘‘Ah le vieux t’es pas là, c’est bizarre !’’. Moi je leur répondais ‘‘oui les gars, allez-y, faites ci, faites ça. Bon ce match-là, attention ceci cela’’ et ça payé. J’ai eu ma part de contribution donc je suis vraiment contant », a ainsi conclu l’enfant de Niagbrahio.

source: mondialsport.ci