IL PASSE 5 ANS DE PLUS EN PRISON CAR PERSONNE NE L’A PRÉVENU QU’IL POUVAIT SORTIR

Cinq ans de perdus qui ne reviendront jamais. Sio Agafili, un Samoan de 45, a été libéré après avoir passé cinq ans de trop en prison.

«Personne ne m’a dit que ma peine de prison était terminée», a-t-il déclaré au Samoa Observer. En 2008, il avait été condamné à 7 ans de prison pour cambriolage. Quelques mois plus tard, dans une autre affaire, il s’est vu octroyé une peine de 5 ans, à nouveau pour cambriolage. Cependant, ces peines ne devaient pas être additionnées. Il aurait donc dû sortir en 2015. 

Il aura fallu qu’un juge se rende compte de l’erreur pour que le détenu soit libéré[Capture écran Facebook – TV1 SAMOA]

«J’ai perdu le compte de jours. Je ne me rappelais plus quand je devais sortir, je savais juste que je devais faire mon temps», explique-t-il aujourd’hui. Il aura fallu attendre le mois de juin pour qu’un juge de la cour suprême de justice du pays se rende compte de l’erreur, alors qu’il comparaissait pour une supposée agression lors d’une évasion de masse dans sa prison. 

UN SYSTÈME CARCÉRAL DANS LE VISEUR

Aujourd’hui libre, il envisage des poursuites pour obtenir une compensation pour le temps supplémentaire passé en prison. «Son droit à la liberté a été enfreint. Il y aura définitivement une plainte pour cela», a expliqué son avocate, Muriel Lui, à RNZ Pacific

Comme le rappelle le Guardian, le système carcéral des Samoa est régulièrement critiqué pour des violations des droits des citoyens. Il a d’ailleurs été démantelé et mis sous tutelle du ministère de la police, afin d’être analysé et corrigé. Le cas de Sio Agafili risque bien de devenir le symbole de la gestion des prisons dans le pays. 

source: cnews.fr