Hommage : Gervinho offre 3,5 millions à la fondation Tioté

Yao Kouassi Gervais, l’attaquant international de Hebei China Fortuna, s’est offert, mardi à Abidjan, deux tuniques du défunt footballeur Cheick Ismaël Tioté, au prix de 3,5 millions de F CFA la doublette. Deux tuniques portant respectivement les dossards 9 et 24 de l’ancien champion d’Afrique.

Le 9 pour ses services en équipe nationale et le 24 pour ses apparitions en club. Manifestement le plus offrant, Gervinho a arraché ces deux maillots (Eléphants et celui de club) lors de la vente aux enchères qui a émaillé le mémorial Tioté Cheick organisé, à Abidjan-Marcory, par la Fondation éponyme de l’ancien joueur de Beijing Bg Pékin. Ce mémorial, le premier depuis la disparition du joueur, le 05 juin 2017, a été une véritable ode à la mémoire de cet ancien travailleur infatigable de l’entre-jeu ivoirien. Les amateurs du ballon rond se sont mobilisés comme un seul homme pour venir, une nouvelle fois, témoigner leur compassion à la famille Tioté. Dans une ambiance de football. Pour l’occasion, le casting était affriolant. Les professionnels en vacances à Abidjan ont massivement répondu à l’appel de Cissé Sékou et tous les autres responsables de la naissante Fondation.

Eric Bailly, Kessié Franck, Max-Alain Gradel, Jumaa Saeed Désiré, Déli Simon, Traoré Lacina, Bagayoko Mamadou…, tous étaient là, conduits par le capitaine Gervihno, pour saluer la mémoire de leur ancien compagnon de lutte. Ils ont livré un match de gala contre des anciennes gloires du football, solidaires, eux-aussi, de la cause. Il y avait, ainsi, en face, Domoraud Cyrille, Bonaventure Kalou, Magui Serges Alain, Zoro Marc, Stéphane Dimy… Ces derniers ont, longtemps, rivalisé avec leurs cadets, avant de plier l’échine (2-1) dans les ultimes minutes d’une plaisante partie d’exhibition de deux fois 30 minutes.

C’est, au bord des larmes que la veuve Tioté a suivi de la loge officielle cette cérémonie pleine d’émotions qui sera institutionnalisée aux dires des organisateurs. Formé au Football Club Bibo (Treicville), Toité Cheick a fait ses premiers pas de professionnels en Belgique, à Anderlecht. Au bout de trois saisons, il atterrit à Roda JCA, aux côtés d’un certain Aruna Koné. L’aventure hollandaise se poursuit avec Twente, avant que le teigneux défensif ne rejoigne l’Angleterre et Newcastle. Après de bons et loyaux services outre-Manche, l’international ivoirien fait le choix de la Chine. C’est là-bas, dans l’empire du Milieu, qu’il a rencontré la mort, tragiquement, le 05 juin 2017.