Histoire Vécue: Il exige le remboursement de sa Dot car sa femme fait pipi au lit

Congo RDC, Marc .O a demandé le remboursement de sa Dot auprès de sa belle famille après s’être rendu compte que la femme qu’il venait d’épouser à sa voir Adèle M, faisait pipi au lit. Il à justifié son acte par les propos tenus par son beau père lors de la cérémonie de Dot : « Fils, tu as la chance d’épouser une bonne femme, j’ai élevé ma fille avec la parole de Dieu et elle est presque parfaite pour ne pas dire sainte. Elle te rendra heureuse et si je me trompe ta Dot te sera restituée par moi son père »

Il est dit que quand un produit est défectueux, le client a le droit de l’échanger contre un autre ou de le rendre. Marc .O la trentaine révolu qui n’a jamais eu la possibilité d’avoir des rapports intimes de sa femme ni de passer une nuit avec elle avant la Dot regrette amèrement tout ce qu’il a dépensé pour être aujourd’hui un homme « Marié ». Il est tombé sur une mauvaise femme selon lui.

Pendant les deux ans qu’ont duré ses fiançailles avec Adèle M, Marc n’avait droit qu’aux « petits bisous », le s3xe lui étant totalement interdit par sa fiancée qui évoquait alors son éducation chrétienne. Tout se dénouerait après la Dot et le mariage disait elle.

Ni même une nuit passée avec elle chez lui n’était envisageable. Il était donc obligé de se rabattre auprès des prostituées et de ses ex petites amies pour vider ses gourdes avant de pouvoir enfin réunir l’argent nécessaire pour répondre à la liste de la Dot remise à lui par son beau père évalué à deux millions de francs Cfa. La cérémonie de mariage ayant couté un peu plus d’un million de francs.

Des dépenses qui vont très vite s’avérées catastrophiques pour Marc qui remarque la nuit des noces que sa femme avait mouillé le lit pendant qu’elle dormait, elle venait de faire pipi. Le matin au réveil elle se justifiait en donnant pour raison la belle soirée arrosée qu’il ont eu avec l’alcool qui avait coulé à flots. Adèle va plus tard manquer de justification quand les faits ont commencé à se répéter de jour en jour. Elle commença alors à accuser les sorciers et des jaloux qui lui aurait lancé un sort. Marc de sont coté à mené ses enquête et à découvert par le biais d’un membre éloigné de la famille de sa famille que sa charmante épouse avait ce défaut depuis son enfance.

Se sentant grugé par sa femme et son beau père, Marc exigea alors d’eux le remboursement des frais de la Dot pour dit-il produit de mauvaise qualité.