Ghana: Téléphonie mobile, plus questions que les crédits et forfaits expirent

Les opérateurs de réseaux mobiles ghanéens ont reçu l’ordre de mettre fin à la déduction immédiate de la taxe sur les communications.

A ce sujet, le ministre ghanéen des Communications, Mme Ursula Owusu-Ekuful, a demandé aux opérateurs de réseaux mobiles de veiller à ce que les ensembles de données internet et les crédits pour appels non utilisés par leurs abonnés n’expirent plus.

Pour sa requête, Mme Owusu-Ekuful a déclaré que les données inutilisées devront être reportées sur les prochaines données achetées par les abonnés. Les opérateurs de réseaux mobiles seront soumis au strict respect de la norme de qualité de service en vigueur afin de garantir la rentabilité de l’argent des abonnés conformément à leurs obligations en matière de licence.

Sur le bienfondé de cette mesure, Joe Anokye, le directeur général de la de l’Autorité Nationale des Communications (NCA), a expliqué que la mesure vise à minimiser l’impact négatif du mode actuel de déduction de la taxe sur les services de communication par les entreprises de télécommunications.

La directive s’inscrit dans le cadre de la taxe sur les services de communication qui est passée de 6% à 9% à compter du 1er octobre 2019.

Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

– Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –

source: koaci.com