L’Autorité du bassin du fleuve Niger (ABN) a mis en garde samedi contre les risques de graves inondations au Bénin et au Nigeria, deux pays traversés par ce cours d’eau qui connaît actuellement une crue en territoire nigérien.

« Nous lançons un appel à tous les riverains, en aval, à Malanville au Bénin et au Nigeria, parce que la propagation des eaux se poursuit », a déclaré samedi soir à la télévision nigérienne, Soungalo Koné.

Ce responsable de l’ABN est convaincu que tout ce qui est enregistré comme « montée d’eau va se propager vers » le Bénin et le Nigeria.

Après une première « alerte jaune », l’ABN a décrété jeudi « l’alerte orange » qui est le dernier niveau avant « l’alerte rouge », a-t-il signalé.

Lawan Magadji, le ministre nigérien de la gestion des Catastrophes a prévenu que « c’est une question d’heures pour atteindre l’alerte rouge, car il y une montée soudaine des eaux ».

Selon le ministre, qui a annoncé un plan d’évacuation des résidents des zones affectées, la crue « menace » les villages insulaires et plusieurs quartiers de Niamey.

Il a également déclaré qu’un « renforcement » des digues de protection est prévu et annoncé que des sites ont été aménagés pour accueillir les populations déplacées.

source: BBC

Laisser un commentaire