Eunice Zunon pas du tout contente de la grosse bourde de Tenor sur les réseaux sociaux: « J’ai traversé une polémique humiliante sur … »

L’humoriste Ivoirienne Eunice Zunon a réagi à la polémique lancée par son ex-fiancé Ténor sur leur relation amoureuse.

Eunice Zunon n’est pas du tout contente de la grosse bourde commise par Tenor hier mardi dans la soirée. Alors que l’artiste camerounais a alimenté les polémiques sur leur possible relation, l’humoriste est montée au créneau pour mettre les pendules à l’heure.

Selon celle qui a pour habitude de faire rire ses fans, cette fois-ci, c’est « Toute blague mise à part … » car elle n’aimerait pas remuer le couteau dans la plaie. Pour mettre les choses au clair, l’humoriste tire à boulets rouges sur son ex-chéri.

« Il y a quelques mois, j’ai traversé une polémique humiliante sur laquelle je ne souhaite pas m’étaler à nouveau. Depuis, je m’efforce de continuer mon bout de chemin sans regarder en arrière », a rappelé Eunice Zunon

Selon Bébé Bouche pointue, elle se concentre depuis ce scandale sur sa carrière, afin d’honorer ses guerriers et guerrières qui l’ont soutenue durant cette période difficile, ainsi que les partenaires qui ont renouvelé leur confiance en elle malgré ce “bad buzz”.

« Ceci dit, je ne suis liée, ni de près, ni de loin à la polémique actuelle. J’aurais souhaité ne pas avoir à m’exprimer de nouveau sur ce sujet, mais il me fallait clarifier ce fait par respect pour mes guerriers et guerrières, mes partenaires mais également et surtout pour ma famille », a-t-elle précisé.

Le mardi soir, le rappeur camerounais Tenor a laissé comprendre, sur sa page Facebook, qu’il est de nouveau en couple avec Eunice Zunon en publiant une photo de l’humoriste avec trois points de suspension (…).

Quelques minutes plus tard, pendant que les internautes félicitaient le couple pour leur réconciliation, Ténor est venu à la charge pour dénoncer que sa page Facebook a été piratée.

Ce qui logiquement sous-entend que Tenor estime ne pas être l’auteur de cette publication sur sa page Facebook certifiée avec plus de deux millions cinq cent mille abonnés. « Tentative de piratage de cette page. Les équipes sont à pied d’œuvre en ce moment. Désolé pour le désagrément «, a-t-il écrit après la suppression de la photo de son ex-fiancée.

source: netafrique.net