Alors qu’elle pensait se rendre aux toilettes, une passagère d’un vol de Pakistan International Airlines (PIA) a ouvert une issue de secours de l’appareil.

Le Boeing 777 assurait le vol PK 702, samedi 8 juin. Il était prêt à décoller de l’aéroport de Manchester vers Islamabad. Les portes étaient verrouillées, un signal lumineux indiquait aux passagers d’attacher leurs ceintures, rapporte The Independant.

Mais la passagère s’est tout de même levée pour aller aux toilettes, à l’arrière de l’avion. Et alors qu’elle pensait ouvrir la porte des WC, elle aurait ouvert celle qui se trouvait à côté. Habituellement, c’est la règle pour le décollage et l’atterrissage, un membre du personnel navigant doit être assis près de cette issue de secours. Ce n’était pas le cas, ce jour là, les raisons de cette absence sont encore inconnues. 

TOUS LES PASSAGERS DÉBARQUÉS

La passagère aurait pu chuter sur le tarmac, comme le rappelle le quotidien britannique. Mais l’ouverture et le glonflage des toboggans, s’est déclenché automatiquement. 

A cause cette erreur, tous les passagers ont dû être débarqués. Leur vol a pu décoller uniquement le lendemain matin et les autorités de l’aéroportde Manchester ont été obligées de décaler d’autres départs et arrivées. 

Seulement 38 passagers, tous volontaires ont été admis à bord du vol PK 702, car les systèmes d’évacuation avaient été désactivés.  Des passagers malchanceux puisque à leur arrivée à Islamabad, avec près de huit heures de retard, tous leurs bagages n’étaient pas à destination.  

source: cnews.fr