Elle gagne 2400 euros par mois car chacun des ses 4 gars lui envoie 600 euros comme argent de poche chaque mois.

Une jeune fille mannequin de profession et habitant à Socoprise à Pointe-Noire, affirme recevoir chaque fois la somme de 600 euros soit 393.000 fcfa de 4 amours de Facebook. Elle s’en est vanté auprès de ses amies, reçus de western union à la main. Elle prétend gérer à distance ses 4 hommes vivant en France et Angleterre.

Encourageant ses copines à publier sur leurs murs Facebook, des photos sexy, C.B, une jeune congolaise d’une vingtaine d’années se vante de recevoir chaque fin du mois de ses amours de réseaux sociaux près de 400.000 fcfa. C.B, qui se dit vivre mieux que certains fonctionnaires et employés pétroliers, vient d’acheter deux terrains nus au quartier 10 et trois autres à Dolisie. «  Facebook paie mes copines » n’a-t-elle cesser de rappeler.

Selon elle, les hommes congolais n’aiment pas voir une belle fille sur Facebook.Bien qu’elle a un petit ami à Pointe-Noire, elle a fait croire à son premier dragueur Facebook le contraire. Aujourd’hui, elle en a quatre et justifie ce comportement par le manque de sérieux de ses hommes, pourtant en couple en Europe.

«  Ces frères d’Europe, nous considèrent comme des katula- soif pendant leur séjour, et il faut juste savoir s’y prendre pour en tirer profit » affirme-t-elle. C B qui est rentré du Maroc passé quelques moments avec l’un de ses amours, se considèrent comme une bonne dribbleuse qui a su rassurer et gagner la confiance de ses 4 hommes.

L’un d’eux, lui a même confié la gestion de ses deux bus de transport. C’est elle aussi qui encaisse l’argent de ses locataires à Siafoumou. C.B, malgré les propositions de ses amours de prendre un appartement en location préfère vivre encore chez ses parents. Pour elle, accepter cette proposition ressemblerait à un suicide amoureux, si d’eux d’entre venaient à descendre à Pointe-Noire au même moment.

Inès Locko