Comment échapper à une attaque d’abeilles tueuses!!!

4387

Si vous vous faites attaquer par des « abeilles tueuses », vous devez suivre certaines règles pour vous enfuir et vous en protéger.

Si elles commencent à vous attaquer, ne vous figez pas sur place. Courez le plus vite possible. Ne vous arrêtez pas pour aider les autres à moins que ce soit des enfants ou des personnes handicapées. Encouragez tout le monde à courir pour aller s’abriter quelque part. Courez en ligne droite, la plupart des gens en bonne santé peuvent semer des abeilles tueuses, car elles ne volent pas très vite. Si vous voyez quelqu’un qui est attaqué par des abeilles, encouragez-le à s’enfuir en courant ou à s’abriter. N’essayez pas d’aller lui porter secours. Appelez les secours en cas d’attaque importante. Le personnel des urgences dans votre région a probablement reçu une formation pour répondre aux attaques d’abeilles tueuses.

Courez en vous protégeant le visage. Tirez votre t-shirt sur votre visage ou utilisez vos bras, mais ne le laissez pas vous ralentir. Protégez-vous les yeux et les autres zones sensibles. Si vous tenez un enfant dans vos bras, demandez-lui de coller son visage contre votre corps pour que les abeilles ne puissent pas le piquer.
N’essayez pas d’écraser les abeilles ou de les chasser avec des mouvements des bras. Elles sont attirées par le mouvement et les abeilles écrasées produisent une odeur qui ressemble à celle de la banane et qui va en attirer d’autres.

Courez dans le sens du vent. Elles auront beaucoup plus de mal à vous suivre

Évitez de plonger dans l’eau. Elles vont attendre que vous remontiez respirer pour vous piquer

Trouvez un abri. Ne vous arrêtez pas de courir avant d’avoir trouvé un abri. Même si quelques-unes vont vous suivre à l’intérieur, vous allez généralement toutes les laisser derrière la porte. Celles qui vous ont suivi vont être désorientées par les lumières de la pièce et elles vont s’envoler vers les fenêtres pour essayer de sortir.

Précédent1 sur 2
Cliquez sur le bouton suivant ← → pour lire la suite...

Laisser un commentaire