DJ-Lewis se lâche : « Dj-Arafat ne serait pas mort si…»

Plusieurs mois après la disparition tragique du Champion de la Chine, Dj Lewis se lâche et fait des confidences sur la fin de l’artiste, via le site VIBE RADIO.CI.

Se prononçant sur l’emprisonnement de Tiesco le Sultan l’artiste chanteur coupé décalé, Dj Lewis, visiblement piqué au vif, a profité pour dire certaines vérités sur la fin de la légende Dj Arafat.

Selon, l’auteur du titre à succès «Grippe Aviaire», «la prison n’est pas une fatalité», car dira-t-il, « Dans tout ce qui peut nous arriver comme épreuve dans cette vie, il y a toujours quelque chose qu’on tire comme expérience et qui nous grandit et nous fortifie », laisse entendre DJ Lewis, qui se veut plus précis

: « Voyez-vous à un moment donné de son vivant, mon jeune frère Arafat, paix à son âme, se permettait tout, au point de penser qu’il était un intouchable. Il y a eu un procès contre lui en 2018 et un mandat d’arrêt avait été lancé contre lui, alors qu’il était en France. Il n’est pas rentré au pays. Il a fallu la grâce Présidentielle qui avait été faite en 2018 pour qu’il revienne en Côte d’Ivoire plusieurs mois après », raconte M.Grippe Aviaire qui laisse entendre ceci : 

« Si Arafat avait accepté d’aller purger sa peine en prison, c’est clair que toute cette dépression qu’il a vécu à son retour au pays et puis ensuite l’accident tragique de moto, tout ça ne serait pas arrivé. Parce qu’en ce moment-là, il ne serait pas en liberté, il serait tranquillement à la MACA en train de purger sa peine. Il allait sortir grandi après comme un Mandela et également voir sa cote de popularité encore grimper aujourd’hui… Mais dommage !» a exprimé avec amertume M.Sans Guêbê sur le site VIBE RADIO.CI.

Par Enzo Dia

source: viberadio.ci

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Ce contenu est protégé !!
ut Nullam eget ipsum Praesent Donec commodo ipsum Curabitur elementum Aenean