Coucher avec un ami ou une amie peut vous aider à renforcer votre amitié

« Le s3xe sans amour est une expérience vide – Oui, mais parmi les expériences vides, c’est une des meilleures ! », Woody Allen. Alors que la question de l’amitié hommes-femmes soulève de multiples débats, un nouveau genre de relations semble émerger : le s3xe entre amis. Non, il ne s’agit pas là seulement du titre d’un film qui a pu influencer de nombreuses relations. En réalité, une psychologue américaine a révélé qu’avoir des relations s3xuelles avec un ami pourrait renforcer le lien.

Certains pensent qu’être simplement ami avec une personne du s3xe opposé relève de l’utopie. Pour eux, on ne peut pas refouler l’attirance s3xuelle éternellement et tôt ou tard, elle finit par rejaillir et détruire la relation. D’autres considèrent que cet instinct bestial faisant de l’être humain l’esclave de ses passions charnelles peut être vaincu sous certaines conditions. Quoi qu’il en soit, Heidi Reeder, professeur de communication à l’Université de l’État de Boise, a affirmé que le sexe entre amis pouvait avoir de nombreux avantages.

Le s3xe permettrait de renforcer le lien d’amitié
Une étude réalisée sur un échantillon de 300 personnes a révélé des résultats pour le moins surprenants. En effet, 20% des femmes interrogées ont déclaré avoir déjà eu une relation s3xuelle avec au moins un ami durant leur vie. Parmi les femmes qui ont déjà vécu cette expérience, 76% ont déclaré que leur relation avec l’ami en question s’est nettement améliorée suite à leur rapport s3xuel. En outre, il semblerait que la relation s3xuelle n’avait pas été préméditée mais qu’elle a permis à près de 50% de ces femmes à s’engager en couple avec leur ami. Pour l’autre moitié, l’acte s3xuel a permis de renforcer le lien d’amitié. Sans grande surprise, certaines femmes ont déclaré que l’acte s3xuel a détruit leur relation amicale. Selon Heidi, cela peut être dû à une divergence des attentes de la part des deux s3xes. Si pour la femme, le rapport s3xuel signifie le début d’une histoire d’amour alors que pour l’homme, c’est simplement une expérience de plaisir sans conséquence, un fossé peut se créer. De ce fait, il est nécessaire de communiquer et de partager avec l’autre ses réelles intentions pour être sur la même longueur d’ondes.

L’amitié hommes-femmes : mythe ou réalité ?
Dans son célèbre livre « Les hommes viennent de Mars et les femmes viennent de Vénus », John Gray a d’ores et déjà expliqué les divergences qui persistaient entre les deux genres. Les comportements, les attentes et le langage des uns et des autres n’étaient pas le même, ce qui pouvait mener à une véritable frustration. Mais alors, comment deux personnes de s3xe opposé peuvent-elles se proclamer amis ?

Pendant longtemps, cette amitié présumée entre les deux s3xes a été décriée. Toutefois, la mixité en milieu scolaire et professionnel a permis aux femmes de s’immiscer dans le quotidien des hommes, banalisant ainsi leurs interactions. Selon Serge Hefez, psychiatre et auteur de « Scènes de la vie conjugale », « la génération actuelle a vécu la mixité comme une évidence », ainsi « il n’est pas rare que la meilleure amie d’une fille soit un garçon ». Des propos appuyés par la psychanalyste Sophie Cadalen, qui explique que « la complicité amicale ne laisse pas assez de place à l’altérité pour que le désir survienne ». Ainsi, nombreux sont ceux qui comparent leur amitié comme un lien fraternel, rendant ainsi le désir moralement inacceptable. Malgré ces allégations, il semblerait que certaines relations amicales puissent laisser place à un jeu de séduction presque malsain. Ce mécanisme, souvent inconscient, se traduit par des sous-entendus, des gestes et des paroles dissimulant un désir enfoui. D’après la psychanalyste Catherine Blanc, qui explique ce phénomène, « nous sommes des êtres s3xués et avons besoin que d’autres personnes que nos partenaires amoureux portent un regard s3xué sur nous ».

Dans ce sens, le besoin de tendresse exprimé par les femmes à l’égard de leur ami lors d’une rupture amoureuse par exemple, montre bien cette relation teintée d’ambivalence. Néanmoins, le s3xe constitue souvent une barrière à ne pas franchir. Mais dans certains cas, il arrive que certains succombent à leurs désirs. Selon le psychanalyste Serge Hefez « les relations s3xuelles de copinage ne sont pas de même nature que les relations s3xuelles amoureuses ». Généralement, l’acte s3xuel entre deux amis provient d’un désir inconscient mais n’implique pas forcément des sentiments. Cependant, lorsque l’un ou l’autre vient à ressentir de l’amour et à attendre autre chose de la relation, cette dernière peut basculer. Dans ce cas-là, l’amitié peut soit évoluer vers une relation amoureuse, soit être détruite à tout jamais.