Côte d’ivoire: Une microfinance disparaît avec les économies de plusieurs femmes et commerçants

Une microfinance dont les carnets de tontine porte l’initial LCI (Le Crédit Ivoire) a disparu sans explication, avec les économies de plusieurs femmes et commerçants de Gbonné,a appris l’AIP, vendredi.

«Ils sont venus, ils nous ont partagés des carnets de tontine. Ils passaient au marché, dans différents magasins et autres pour prendre 500 francs CFA, 1000 francs CFA et plus, qu’ils ont promis nous reverser avec des intérêts. Moi j’ai cotisé 500 F pendant trois mois et j’ai reçu 47 500 en retour. J’ai donc recommencé à cotiser parce que confiante, comme certains l’ont fait et après plusieurs mois alors qu’on commençait à leur faire confiance, ils ont fermé leur local et ont disparu sans nous avertir», a déploré une vendeuse au marché de Gbonné, Monh Sidonie.

Elle a été soutenue dans son assertion par ses camarades d’infortune, Boh Shérif et Goly Soumahoro qui ne savent plus à quel saint se vouer.

Interrogé, le premier adjoint au maire de Gbonné, Tia Tiémoko, a souligné que plusieurs personnes ont été effectivement victimes et que ce dossier  a été soumis au sous-préfet de la localité.

source: imatin