Côte d’Ivoire : une attaque musclée fait plusieurs morts et des blessés graves à Kafolo

Dans la nuit du mercredi et jeudi, la gendarmerie de Kafolo située dans la localité de Kong a été la cible d’individus lourdement armés. Le bilan provisoire établi fait de 11 corps habillés tués dont un gendarme et des portés disparus. L’information a été relayée par des sources sécuritaires du pays.

Selon plusieurs sources sécuritaires, c’est dans la nuit du mercredi à jeudi, entre trois (3) heures et quatre (4) heures du matin que l’attaque a eu lieu non loin de la frontière du Burkina Faso. Cette attaque a été attribuée aux djihadistes. “Il y a eu une attaque contre le poste de Kafolo dans la zone de la frontière avec le Burkina. Dans la même zone de l’opération anti-djihadiste d’il y a quelques jours”, a affirmé une source sécuritaire ivoirienne.

Poursuivant la source déclare ceci : “suite à l’opération conjointe (anti-djihadiste), une base de l’armée ivoirienne a été prise pour cible par des individus non identifiés à Kafolo”. Le nombre de personnes ayant perpétré cette attaque a été estimé à 30.

Le bilan provisoire établi par les forces de sécurité fait état de 11 militaires tués, 1 gendarme blessé, 2 gendarmes portés disparus. Un assaillant aurait été neutralisé.

A en croire la source sécuritaire, c’est la seconde attaque djihadiste qu’enregistre le sol ivoirien après l’attaque terroriste de Grand Bassam, le 13 mars 2016, qui a fait plusieurs morts.

source: afrikmag.com