Côte d’Ivoire : Un agent de la mairie de Gagnoa licencié pour absence à son poste au cimetière

Gogoua Paulin ne fait plus partie de l’effectif des gardes de la mairie de Gagnoa, l’agent municipal a été licencié par son service employeur, mercredi, lors de la dernière session du conseil municipal de l’année 2021.

Une décision bien salée qui sans aucun doute aura un impact négatif sur les fêtes de fin d’année dans la famille du concerné. Mais que reproche la mairie à son agent, pour lui infliger une sévère sanction ? Selon le chef de personnel de cette structure décentralisée, Paulin a été affecté au cimetière municipal pour y exercer.

Un agent de la mairie de Gagnoa licencié pour absence à son poste au cimetière

En remplacement du précédent agent admis à faire valoir ses droits à la retraite. Pendant un mois, Paulin n’a pas mis les pieds dans son nouveau service. Le régisseur du cimetière, apprend-t-on, l’a même interpellé sur son absence prolongée à son poste. Rien n’y fit. Paulin brille toujours par son absence au lieu du travail. C’est ainsi que la mairie, par l’intermédiaire du chef du personnel lui adresse, comme il fallait s’y attendre, une demande d’explication.

Dans sa réponse, le mis en cause note qu’il n’est pas à son nouveau poste parce qu’il est sollicité par des opérateurs économiques pour mettre de l’ordre devant leurs commerces, trop souvent envahis par des marchands ambulants qui empêchent leurs clients d’accéder aux magasins. Un débat s’engagea entre les conseillers municipaux pour décider du sort de Gogoua.

L’acte commis par le garde est un abandon de poste qu’il va falloir punir pour servir d’exemple

Selon l’administration municipale, l’acte commis par le garde est un abandon de poste qu’il va falloir punir pour servir d’exemple. Les conseillers s’étant rassurés qu’ils ont de leur côté le droit, ont donc tranché. Ainsi, à la majorité, ils ont voté en faveur de l’adoption de la mesure de licenciement de Gogoua Paulin. En dehors de cette décision, il faut retenir que le budget de la mairie de Gagnoa, au compte de l’année 2022, a été adopté à l’unanimité par les conseillers municipaux.

source: afriksoir.net