Côte d’Ivoire : Bouaké, un militaire attaqué par trois bandits, la riposte cinglante de ses frères d’armes

Soldats mutins à Bouaké lors des mutineries du 12 au 15 mai 2017. Image d'archives.

Le domicile d’un élément des Forces Armées de Côte d’Ivoire en poste au 3ème Bataillon de Bouaké, a été la cible de trois braqueurs armés dans la nuit d’hier mercredi à ce jeudi 11 juin. Sous la forte pluie qui s’est abattue dans le quartier Belle Ville 2 où réside le sergent du 3ème bataillon, trois bandits ont trouvé ingénieux de s’introduire dans le lieu d’habitation de l’homme en tenue, afin de s’approprier de ses biens.

Selon un proche de la cible des braqueurs, « pendant qu’il pleuvait, on entendait de violents coups qui provenaient de son mur d’entrée. Ils ont réussi à faire un trou pour pouvoir accéder à la maison. Avant que ces braqueurs ne commencent à s’attaquer à sa porte, il nous a expliqué que c’est en ce moment qu’il a alerté son responsable qui a en même temps fait venir chez lui à la maison, plusieurs militaires qui étaient au camp…»

Soldats mutins à Bouaké lors des mutineries du 12 au 15 mai 2017. Image d’archives.

En plus des éléments du 3ème Bataillon venus à la rescousse de leur frère d’arme, des hommes du CCDO, de l’escadron commando gendarmerie et la BASS, ont contribué à mettre en déroute cet assaut mené par ces braqueurs qui visait l’un des leurs.

Sur les lieux à en croire des sources sécuritaires, les hommes en tenue ont essuyé plusieurs tirs des bandits. La réplique n’a pas été du goût des agresseurs. Un bandit tué, un arrêté et le troisième à réussi à prendre la fuite. En détention, le braqueur arrêté répondra de son acte à la suite d’une procédure ouverte à son encontre.

T.K.Emile, Bouaké

source: koaci.com