Côte d’Ivoire-AIP/ Une jeune fille séquestrée dans une maison pendant 4 jours à N’Douci

Tiassalé, 04 mai 2021 (AIP)- T. A., la quinzaine à peine, a été séquestrée dans une maison à N’Douci pendant quatre jours au cours desquels, elle a subi toutes sortes de violences sexuelles, physiques, psychologiques de la part de trois jeunes, a appris l’AIP d’une source familiale le mercredi 28 avril 2021.

Les faits se sont déroulés du mercredi 21 avril au dimanche 26 avril. Selon le proche et la victime qui les relatent, T. A. qui auparavant a fait une fugue, est recueillie par un homme, boucher de son état. Au cours de ce jour d’une nuit, T. A reconnaît avoir soutiré de l’argent à son bienfaiteur pour se volatiliser.

Retrouvée le mercredi, elle est conduite dans un premier temps à Niamazra, au PK 103 de l’autoroute du nord où vivent ses parents. Ceux-ci, (les parents), arguant du fait que leur fille a fait une fugue, déclinent toutes responsabilités. C’est ainsi que les ravisseurs retournent avec T. A. à N’Douci où elle sera séquestrée.

Pour l’obliger à indiquer là où se trouve l’argent, T. A. subit des sévices corporels. Elle est donc torturée à la cire de bougie, dont les traces sont visibles sur le tout le dos. Le carnet de bulletin de santé délivré par l’hôpital général de Tiassalé, auquel l’AIP a eu accès, indique des traces subies de violences sexuelles non protégées, tout en mentionnant qu’elle a été testée négative au test VIH, mais soumise à un traitement aux anti rétroviraux pendant trois mois.

Une plainte déposée au commissariat de police de N’Douci a permis d’interpeller les trois suspects mis en cause dans cette affaire.

(AIP)

kd/fmo

source: aip.ci

error: Ce contenu est protégé !!